publicité

Le Val de Loire : patrimoine mondial

En novembre 2000, le Val de Loire est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO comme "Paysage Culturel". La mission Val de Loire aide à la sauvegarde et à la valorisation du site. 

  • Par Anne Lepais
  • Publié le 11/01/2014 | 07:00
Notre équipe part pour le village de Bréhémont en aval de Tours.
La commune, installée au bord de la Loire, porte les marques d'un passé où le fleuve était avant tout un moyen de transport. Sylvain Hadelin a rendez-vous avec Stéphane Vallière, architecte au sein du (CAUE 37) Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement de l'Indre-et-Loire. Son rôle ici, est d'aider la mission « Val de Loire » dans la compréhension du paysage.

« La notion de paysage est très récente... A Bréhémont, on a tout un patrimoine hérité des siècles passés construit pour la navigation, dans un contexte d'un fleuve utilisé d'une manière fonctionnel, et pas sur des valeurs esthétiques » S.Vallière


levalcoteaux.jpg









Le territoire classé au patrimoine mondial est long de 280km. Il ne concerne pas que la Loire mais tout le val, c'est à dire le lit majeur délimité souvent par des coteaux espacés de plusieurs centaines de mètres à plusieurs km.


Le paysage classé est donc le fleuve, la terre et le patrimoine bâti. un espace totalement co-construit par l'homme, hérité de la renaissance et du siècle des lumières.

C'est un espace touristique, un espace de détente pour la population locale et Tourangelle. S.Vallière



Sylvain prend la direction de Savonnières, un petit village proche de Tours installé sur le Cher. Savonnières est typique d'un lieu qui s'est transformé au gré des usages et des moyens de transports, d'abord marine de Loire puis transport routier.
Le tourisme, l'urbanisme, les réglementations diverses font que la vie contemporaine influe grandement sur le paysage Ligérien.
Isabelle Longuet, directrice de la mission Val de Loire, nous explique comment, dans un objectif de préservation et de développement, la mission « Val de Loire » a conçu un plan de gestion.
Isabelle Longuet, directrice de la mission Val de Loire
C’est à la mission Val de Loire que revient la tâche d’aider à la sauvegarde et à la valorisation du Val de Loire. 
Porteuse du projet, la mission travaille depuis treize ans de concert avec les différents acteurs du paysage. Elle sait l'attrait du label UNESCO vis a vis du tourisme, mais ce n'est pas le seul axe de travail : 

« Quand le Val de Loire à été inscrit en 2000, tout le monde a dit que cette inscription allait permettre de développer le tourisme. Pour les collectivités ça a été alors un grand enjeu ! »




Mettre en valeur les caractéristiques paysagères, patrimoniales et naturelles, prendre en compte dans l'aménagement du million d'habitants Ligérien, concilier préservation, développement social et économique... C'est tout l'enjeu de la mission pour permettre au Val de Loire de rester un paysage culturel vivant. La Mémoire de l'humanité.

les + lus

les + partagés