publicité

Le Loiret dans la Grande Guerre

A l'occasion du centenaire de la 1ère guerre mondiale, les archives départementales du Loiret ont exhumé des photos, des cartes postales, des correspondances mais aussi des documents remis par des particuliers. Une exposition à voir jusqu'au 7 mars au Conseil général du Loiret. 

  • Ch.L
  • Publié le , mis à jour le
La correspondance tient une place importante dans l'exposition des Archives départementales du Loiret. Deux à quatre milliards de lettres ont été échangées durant la Grande guerre en France. Dans ces courriers, les familles évoquent leurs difficultés quotidiennes et les soldats donnent des nouvelles du front. Pressentis comme un danger, de nombreux courriers seront interceptés. Pour contourner la censure militaire, les hommes de troupe vont alors user de subterfuges langagiers. 
> Exemple avec Frédérique Hamm, Directrice des Archives départementales du Conseil général du Loiret
Frédérique Hamm Directrice des archives départementales du Conseil général du Loiret
Dans l'exposition, on peut aussi découvrir des cartes postales et des photos qui évoquent la présence des troupes étrangères (Indiennes ou Polonaises) stationnées sur le Loiret.

Si le département était situé à l'arrière des principales opérations de la Première Guerre mondiale, ses hôpitaux ont soigné nombre des blessés et sa population comme partout en France a subi des privations considérables. 



Après le 7 mars, l'exposition deviendra itinérante.  Elle sera visible dans des établissements scolaires, des communes ainsi qu'au Musée départemental de la Résistance et de la Déportation de Lorris

à voir aussi: le site foisonnant de la mission du Centenaire

  • Peur sur la Beauce à Orgères

    Crimes et délits, délinquance quotidienne, naissance d'une presse spécialisée dans les procès à crimes... l'exposition Peur sur la Beauce s'attache à retracer les faits divers les plus marquants qui ont eu lieu entre 1789 à 1914 dans ce coin d'Eure-et-Loir qu'est la Beauce.  

    Mis à jour le 12/02/2016
  • La collection du Grand Pressigny s'enrichit d'un mammouth laineux

    Haut de 3 mètres, le mammouth laineux en résine a été fabriqué près d'Agen pour le Musée de la préhistoire du Grand Pressigny. Présent dans la région il y a 12 000 ans, l'herbivore était vraisemblablement une espèce aussi sociable que les éléphants.

    Mis à jour le 11/12/2015
  • A Orléans, des déchets transformés en oeuvres d'art

    La Galerie l'Escalier, à Orléans, présente de drôles de créations ou plutôt... de déchets! Il s'agit de résidus plastiques récupérés en usine aux formes étonnantes. 

    Mis à jour le 09/12/2015
les + lus
les + partagés