Le bio dans les cantines en train de devenir une réalité

Dans la restauration collective, où en sont les circuits courts ? La loi égalité et citoyenneté prévoit pour 2020, 40% de produits provenants de circuits courts.

  • Cl.M.
  • Publié le , mis à jour le
Le bio dans les cantines en train de devenir une réalité © FTV

© FTV Le bio dans les cantines en train de devenir une réalité

C'est l'un des dispositifs prévus par la loi egalité et citoyenneté à l'horizon 2020 : 40% de produits dans les cantines scolaires devront être issus de circuits courts.

Les circuits courts, on en parle depuis plusieurs années maintenant. Est-ce déjà une réalité des les cantines ? Est-ce facile de recourir à ces circuits pour la restauration collectives? Et surtout, sont-ils la solution à la crise de l'agriculture ? Eléments de réponse dans le Loiret et en Loir-et-Cher avec Florent Carrière et Nathanël Lemaire. 
Dossier : le bio dans les cantines scolaires en circuit court

Dossier consacré aux circuits courts dans la restauration collective. La loi égalité et citoyenneté prevoit pour 2020, 40% de produits provenants de circuits courts. Les circuits courts, on en parle depuis plusiuers années maintenant. Mais est-ce une réalité aujourd'hui dans les cantines ? Sont-ils une des solutions à la crise de l'agriculture? Intervenants : Laurent Baude, président du SIRCO, maire (SE) de Semoy (Loiret) - Michel Masson, président de la Chambre d'agriculture du Loiret - Stéphane Turbeaux, éleveur bovin.  -  France 3 Centre-Val de Loire  -  Florent Carrière, Nathanaël Lemaire et Frédéric Marche





L'actu de votre région en vidéo

Dossier : le bio dans les cantines scolaires en circuit court

Dossier consacré aux circuits courts dans la restauration collective. La loi égalité et citoyenneté prevoit pour 2020, 40% de produits provenants de circuits courts. Les circuits courts, on en parle depuis plusiuers années maintenant. Mais est-ce une réalité aujourd'hui dans les cantines ? Sont-ils une des solutions à la crise de l'agriculture? Intervenants : Laurent Baude, président du SIRCO, maire (SE) de Semoy (Loiret) - Michel Masson, président de la Chambre d'agriculture du Loiret - Stéphane Turbeaux, éleveur bovin.

Florent Carrière, Nathanaël Lemaire et Frédéric Marche

© France 3 Centre-Val de Loire

Lire l'article
Le bio dans les cantines en train de devenir une réalité
les + lus
les + partagés