publicité

660 bouteilles du Champagne Drappier sortent de l’eau… de mer

Après avoir séjourné une année dans les fonds marins, au large de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), 600 bouteilles du Champagne Drappier Brut Nature zéro dosage et 60 flacons de Grande Sendrée 2005 ont été remonté à la surface ce dimanche.

  • LG
  • Publié le 25/05/2014 | 12:40, mis à jour le 26/05/2014 | 19:32
© Gilles Raoult / France 3 Bretagne
© Gilles Raoult / France 3 Bretagne
Le Président de l’association « Immersion » et caviste, Yannick Heude a pour mission d’étudier l’évolution des vins en milieu marin. Ces bouteilles étaient plongées à 15m de profondeur, à une température de 9 à 10°, pour une durée d’un an.

Selon les premières études, l’effet des marées de la baie de Saint-Malo pourraient accélerer la maturation des vins dans des conditions jugées idéales (la température de l’eau est équivalente à celle d’une profonde cave champenoise).

Voir le reportage de nos collègues de France 3 Bretagne dans notre 19/20 de ce dimanche soir

660 bouteilles Drappier sortent de l’eau
Après avoir séjourné une année dans les fonds marins, au large de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), 600 bouteilles du Champagne Drappier Brut Nature zéro dosage et 60 flacons de Grande Sendrée 2005 ont été remonté à la surface ce dimanche.

Sur la photo, Sylvie Drappier, l'épouse de Michel et son fils Antoine. © Gilles Raoult / France 3 Bretagne
© Gilles Raoult / France 3 Bretagne Sur la photo, Sylvie Drappier, l'épouse de Michel et son fils Antoine.

 

les + lus

les + partagés