Les agriculteurs de Haute-Marne déversent 6.000 litres de lait devant Savencia

Cette action de représaille menée à Illoud, sur le site qui fabrique le fromage Caprice des Dieux, n'a plus grand chose à voir avec la crise du lait. Elle illustre cependant à quel point les producteurs de lait sont excédés !

  • Par Florent Boutet
  • Publié le , mis à jour le
Très en colère, les agriculteurs de Haute-Marne font plus qu'un simple caprice devant l'usine qui fabrique le formage du même nom ! © Arnaud Laurent

© Arnaud Laurent Très en colère, les agriculteurs de Haute-Marne font plus qu'un simple caprice devant l'usine qui fabrique le formage du même nom !

Ce vendredi 12 février 2016, les éleveurs avaient bloqué le camion de collecte du lait, à l'appel des Jeunes Agriculteurs du canton de St-Blin, en signe de manifestation face à la crise agricole. Libéré, le chauffeur était rentré à la laiterie sans finir sa tournée.

Hier, quatre agriculteurs n'ont donc pas pu écouler leur lait auprès de la formagerie. Une provocation selon la fédération départementale des producteurs laitiers (FDLP52) qui a donc décidé ce samedi de déverser le lait non collecté sur les grilles de la société Savencia (ex-Bongrain), implantée à Illoud.

Au total, ce sont donc 6.000 litres qui ont ainsi été répandus à l'entrée du site qui fabrique le Caprice des Dieux. Les éleveurs ont aussi répandu du fumier pour bloquer les accès de l'usine.
  • C'est parti pour trois mois de campagne betteravière

    Du sud des Ardennes jusqu'à l'Aube, 4700 agriculteurs se sont lancés dans l'arrachage des betteraves. Un moment important dans notre région qui se classe au deuxième rang national pour cette production. Les rendement sont corrects, mais ne permettront pas de compenser une mauvaise année.

    Mis à jour le 22/09/2016
  • Une sacrée année !

    Ils se sont installés il y a tout juste un an. Une vingtaine de fermiers, situés à moins de 100 km de Reims, faisaient alors le pari fou d'ouvrir un magasin de vente en direct. Ce samedi 17 septembre, ils fêtent avec leurs clients et tous ceux qui souhaitent découvrir le concept, cette sacrée année.

    Mis à jour le 17/09/2016
  • Le "coeur de gamme", une solution pour sortir l'élevage de la crise

    Les éleveurs connaissent des difficultés parce que la grande distribution leur achète leur viande en-dessous de son coût de production. C'est pourquoi la Fédération nationale bovine a créé une nouvelle classification de la viande : le coeur de gamme. Illustration avec un éleveur marnais.

    Mis à jour le 13/09/2016
les + lus
les + partagés