publicité

L'appellation "Champagne" toujours usurpée aux Etats-Unis

Depuis plusieurs années maintenant, dans les rayons des cavistes et grandes surfaces aux Etats-Unis, on trouve de plus en plus de bouteilles de vin mousseux avec la mention "Champagne". Le Comité Champagne ne cesse de lutter contre cette usurpation.

  • Par Charles-Henry Boudet
  • Publié le , mis à jour le
Des bouteilles de vin mousseux sur les rayons d'un supermarché à Miami (Floride, Etats-Unis) © Charles-Henry Boudet - France 3 Champagne-Ardenne

© Charles-Henry Boudet - France 3 Champagne-Ardenne Des bouteilles de vin mousseux sur les rayons d'un supermarché à Miami (Floride, Etats-Unis)

Les Etats-Unis sont bien connus pour être le deuxième pays, après la France, de l'élaboration de vin. Les américains produisent aussi un excellent vin mousseux, appelé "sparkling wine" ou encore "méthode champenoise".
Mais certaines maisons, utilisent le mot "champagne" sur les étiquettes, qui fait référence au vin produit en dans le territoire de la Champagne.

Depuis plusieurs années maintenant, le Comité Champagne, basé à Epernay dans la Marne, se bat pour que l'utilisation du terme "champagne" se réfère uniquement au vin produit dans le territoire de la Champagne.
L'appellation "Champagne" a été défini comme une AOC en 1936, afin de protéger le fruit du travail des vignerons.
Mais cette appellation ne suffit car elle est exclusivement française et ne peut s'appliquer aux autres pays. C'est pourquoi, en 2005, le Comité Champagne fonde Declaration to Protect Wine Place & Origin (manifeste pour la protection des terroirs et des indications géographiques des vins).
Ce mouvement inclut de nombreux acteurs de la production de vin mousseux et vins tranquilles et vise à protéger les régions d'origines de ces vins.

Dans le cadre de cette protection, chaque année, le Comité Champagne signe des accords avec de nombreux pays afin de faire respecter cette reconnaissance dans les pays concernée.
Mais les Etats-Unis sont un cas assez atypique. Aucune loi ne peut proteger le mot "champagne" sur le territoire. De ce fait, "le Comité Champagne met en oeuvre une stratégie ambitieuse avec l'objectif de reconquérir l'usage exclusif de l'appellation aux Etats-Unis. Il s’attaque vigoureusement à l’exportation par les entreprises américaines de vins étiquetés « champagne ». Par ailleurs, il dénonce auprès de l’administration américaine toute pratique non conforme à la réglementation en vigueur. Les Champenois ont noué une alliance avec les principales régions viticoles américaines qui n’utilisent plus « champagne » dans la présentation de leurs vins." (extrait du site internet du Comité Champagne)

Mais cette aliance ne suffit pas. Le Comité Champagne explique mener un important lobbying auprès du Congrès et du gouvernement américain afin de sensibiliser l'opinion publique à l'importance d'une telle protection.

Le Comité Champagne ne cesse de lutter afin de faire reconnaitre de part le monde le champagne comme un produit venant d'un terroir unique et qui respecte des méthodes d'élaborations précises.

Pour en savoir plus : Site internet du Comité Champagne

L'actu de votre région en vidéo

Une cérémonie en mémoire du massacre de Buchères (Aube)

Il y a 72 ans, jour pour jour se déroulait le massacre de Buchères, dans l'Aube où 67 habitants ont été assassinés par les SS le 24 aout 1944. Une commémoration était organisée ce mercredi en présence de Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d'Etat aux anciens combattants et à la Mémoire. Interviews : Jean Dupuis et Michèle Huitol, Rescapés du massacre du 24 août 1944. Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire.

Laurent Meney, Claudine Crenn, Sylvie Allombert

© France 3 Champagne-Ardenne

les + lus
les + partagés