Les vignerons de Champagne bio demandent l'interdiction des herbicides

Les vignerons bio réclament l'interdiction pure et simple des herbicides dans le cahier des charges de l'appellation Champagne. Une demande urgente formulée devant le SGV (Syndicat Général des Vignerons), le syndicat de la profession réuni en assemblée régionale à Bar-sur-Seine ce mardi 8 mars 2016.

  • CC, OM, TL
  • Publié le , mis à jour le
© France 3

© France 3

Il aura fallu le reportage de "Cash Investigation" (voir l'émission d'Elise Lucet) sur France Télévisions pour tirer le signal d'alarme, où l'on apprend que l'Aube est classée en tête des départements de France où se vendent le plus de produits phytosanitaires dangereux avec 3514 tonnes.

Plus de 85 % des surfaces viticoles de Champagne sont ainsi touchées par l'utilisation d'herbicides. Les fortes précipitations de ces derniers jours incitent les vignerons à traiter à nouveau les vignes avec des produits chimiques.
Près de 200 viticulteurs aubois se sont réunis lors de l'Assemblée Régionale (qui a lieu deux fois par an) ce mardi matin à la salle des fêtes de Bar-sur-Seine. Apres l'élection de deux nouveaux administrateurs, ils ont évoqué l'avenir du secteur en présentant les propositions recensées dans le cadre de Champagne 2030.

Bertrand Gautherot et Jean-Pierre Fleury, exploitants à Courteron, ont pris la parole pour proposer 8 arguments en faveur d'un arrêt de l'usage des herbicides dans l'appellation Champagne en 2017.
La prise de parole a quelque peu heurté les élus du SGV à commencer par Pascal Ferrat son président qui estime que "la Champagne est déjà fermement engagée dans un processus de viticulture durable, la filière était la première au monde à faire son bilan carbone".

Pour le Vice-President du SGV de l'Aube, Joël Falmet : "on attend des avancées techniques comme la robotisation pour éviter d'utiliser les tracteurs pour désherber. Au moins 15 à 20% des producteurs ont déjà arrêté d'utiliser des herbicides mais sur des coteaux pentus par exemple, mais ce n'est pas simple, il faudra encore du temps..."

Pour Bertrand Gautherot à l'origine de la motion en faveur de l'arrêt des herbicides, "les avancées sont souvent passées par des "coups de force". Si déjà on annonçait l'objectif d'une non utilisation, on aurait progressé ! "

Le film "Insecticide mon amour" de Guillaume Bodin a été diffusé plusieurs fois en Champagne avec succès lors de l'assemblée générale de l'Association des Champagnes Biologiques.

Voir notre reportage diffusé dans le JT 19/20 de ce mardi 8 mars 2016

Les vignerons de Champagne bio demandent l'interdiction des herbicides

Les vignerons bio réclament l'interdiction pure et simple des herbicides dans le cahier des charges de l'appellation Champagne. Une demande urgente formulée devant le SGV (Syndicat Général des Vignerons), le syndicat de la profession réuni en assemblée régionale à Bar-sur-Seine ce mardi 8 mars 2016.  -  France 3 Champagne-Ardenne  -  T. Le Roux / Y. Biron / P. Gasiorek


Voir notre direct diffusé dans le JT 12/13 de ce mardi 8 mars 2016

Les vignerons de Champagne bio demandent l'interdiction des herbicides

Les vignerons bio réclament l'interdiction pure et simple des herbicides dans le cahier des charges de l'appellation Champagne. Une demande urgente formulée devant le SGV (Syndicat Général des Vignerons), le syndicat de la profession réuni en assemblée régionale à Bar-sur-Seine ce mardi 8 mars 2016.  -  France 3 Champagne-Ardenne  -  S. Peev / P. Boudet / T. Le Roux / Y. Biron



les + lus
les + partagés