publicité

Saint-Valentin : le Champagne voit la vie en rosé

La fête des amoureux, c'est la bonne occasion pour les Maisons de champagne et les vignerons qui souhaitent mettre en avant leur champagne rosé. Depuis plusieurs années, la Saint-Valentin s'accompagne du célèbre breuvage aux couleurs de l'amour. Gros plan sur l'édition 2016.

  • Par Eléonore Autissier
  • Publié le , mis à jour le
La Saint-Valentin 2016 s'annonce pétillante et aux couleurs de la passion. © MaxPPP

© MaxPPP La Saint-Valentin 2016 s'annonce pétillante et aux couleurs de la passion.

Plebiscité pendant la saison estivale, le champagne rosé séduit aussi les amoureux du mois de février. Les professionnels du secteur ont flairé la bonne affaire et sortent tous les ans des bouteilles spéciales Saint-Valentin. 


Un champagne difficile à élaborer

Pour obtenir la bonne couleur et le bon équilibre gustatif du champagne rosé, le vigneron doit être méticuleux. Il existe plusieurs méthodes d’élaboration mais la plus connue est celle de l’assemblage. Elle consiste à assembler des vins rouges de Champagne, issus de Pinot noir et de Pinot meunier vinifiés, à des vins blancs de Champagne. La Champagne est la seule région viticole autorisée à produire du rosé en assemblant des vins blancs et rouges.

Le champagne rosé peut également être « de saignée » ou « de cuvaison ». Les raisins sont encuvés tout de suite après la récolte. Le jus macère ainsi au contact des pellicules, qui contiennent les molécules colorantes. Le jus est ensuite soutiré et effectue sa fermentation de la même manière qu’un vin blanc. Les rosés « de saignée » sont donc composés uniquement de Pinot noir ou de Pinot meunier.


Voir notre reportage diffusé dans le JT 19/20 du jeudi 11 février 2016

La Saint-Valentin et le Champagne



L'actu de votre région en vidéo

Une cérémonie en mémoire du massacre de Buchères (Aube)

Il y a 72 ans, jour pour jour se déroulait le massacre de Buchères, dans l'Aube où 67 habitants ont été assassinés par les SS le 24 aout 1944. Une commémoration était organisée ce mercredi en présence de Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d'Etat aux anciens combattants et à la Mémoire. Interviews : Jean Dupuis et Michèle Huitol, Rescapés du massacre du 24 août 1944. Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire.

Laurent Meney, Claudine Crenn, Sylvie Allombert

© France 3 Champagne-Ardenne

les + lus
les + partagés