Ajournement du débat à l'assemblée de Corse ce 25 avril sur la coofficialité

Après l'assassinat de Jean-Luc Chiappini, l'assemblée de Corse a décidé de suspendre ses travaux. Les conseillers territoriaux devaient examiner ce jeudi 25 avril une proposition de statut pour la coofficialité et la revitalisation de la langue corse.

  • Par Jean Crozier
  • Publié le , mis à jour le
© FTViastella

© FTViastella

L'assemblée de Corse a ajourné ses travaux après l'annonce de l'assassinat du président du parc régional de Corse.



Les conseillers territoriaux devaient débattre ce 25 avril sur le  projet de cooficialité défendu par Pierre Ghionga.
Après plusieurs mois de discussions, ce débat présenté comme historique pourrait donné lieu à de vifs échanges et de nombreux amendements.
Pierre Ghjonga Conseiller éxécutif en charge de la langue corse


Une série de mesures doivent permettre à terme de donner à la langue corse le même statut qu'à la langue française. 

Le rapport N° 066 portant  Proposition de statut pour la coofficialité et la revitalisation de la Langue corse est inscrit à l'ordre du jour de l'assemblée de Corse  des 25 et 26 avril.

A suivre en direct sur le site officiel de la CTC

Reportage de Dominique Moret et Tarik Khaldi.
Appliquer la coofficialité de la langue corse

Maguy Mirilli Auxilliaire puéricultrice Norbert Pancrazi Directeur régional du C.N.F.P.T. (Centre national de la fonction publique territoriale)

 

les + lus
les + partagés