Une compagnie maritime condamnée à verser une amende pour « défaut d’information du consommateur sur les prix et publicité trompeuse »

© DR http://kknotty.deviantart.com/
© DR http://kknotty.deviantart.com/

Une compagnie maritime condamnée à verser une amende à la  Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations de Haute Corse.  A ce jour, les autorités ne veulent pas communiquer  le nom de cette compagnie.

Par Alain Verdi édité par Jean Crozier

Une compagnie maritime condamnée à verser une amende à la DDCSPP: une  « compagnie maritime épinglée »  titre le site corse net infos.

Lors d’une conférence de presse donnée le jeudi 13 Juin à Bastia, on apprend que la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations de Haute Corse a verbalisé une compagnie maritime pour « défaut d’information du consommateur sur les prix et publicité trompeuse ».

A ce jour, les autorités ne veulent pas communiquer  le nom de cette compagnie.

L’affaire remonte à la saison 2012.

Une opération de la DDCSP est menée suite à une plainte d’un client d’une compagnie.

Une enquête sur  plus de 500 (cinq cents) billets « open » montre une majorité de billets avec une « majoration importante ». Selon nos informations, certaines hausses atteignaient « 70% ».

La méthode est connue, la clientèle qui achète un billet « open » est captive. Le client paye un prix de base en achetant le billet et  quand il fixe la date du retour, il doit payer le montant prévu par la tarification du jour du retour. Il semble qu’une compagnie ait chargée la hausse de manière excessive.

L’administration a transmis le dossier au Parquet de Bastia. Finalement, l’affaire n’a pas pris une tournure pénale, mais a été traitée par une « transaction » entre l’administration et la compagnie fautive.

La compagnie inconnue

Contactée par France 3 Corse, le Directeur-adjoint de la DDCSPP de Haute Corse, Francis Lepigouchet, ne nous communique pas le nom de la compagnie.
Même discrétion lors de la conférence de presse du 13 Juin.

Tout au plus, nous apprenons que la compagnie a du payer « plusieurs milliers d’euros » d’amende. Nous n’en saurons pas plus.

Qui vendait des billets « open » ?

Nous avons contacté des responsables des quatre compagnies, ce vendredi 14 juin.

Tous nous ont répondu « nous ne faisons plus de billet open ». 

Seulement voila, une ou des compagnies ont bien vendu, en 2012, des billets « open », car l’une d’entre elles a payé une amende.

Le nom du contrevenant circule dans le milieu maritime, faute d’éléments concrets il serait bien que les autorités judiciaires éclaircissent la situation.

Sur le même sujet

Clap de fin au Conseil départemental de Haute Corse

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne