publicité

Peste porcine africaine: une étude sérologique organisée en Corse

En raison d’une recrudescence de cas de peste porcine africaine (PPA) en Sardaigne en 2013, une étude sérologique ponctuelle de la PPA en abattoir est mise en place entre février et mars 2014 annonce ce 17 février la préfecture de Corse

  • Par Jean Crozier
  • Publié le 17/02/2014 | 12:42, mis à jour le 17/02/2014 | 12:46
En Corse tous les cochons ne passent pas par les abattoirs © Jean Crozier -FTViastella
© Jean Crozier -FTViastella En Corse tous les cochons ne passent pas par les abattoirs
"Durant cette période-  précise le préfet de Corse dans un communiqué-  400 porcs feront l’objet d’un test de dépistage sérologique (recherche d’anticorps contre le virus de la PPA).

Cette étude a pour objectifs de :
- confirmer l'absence de circulation du virus de la PPA en Corse et donc le statut sanitaire indemne de la France ;
- garantir la qualité sanitaire de la charcuterie produite en Corse.

Elle rappelle également l'importance des abattoirs dans la filière, l’abattoir étant un lieu privilégié pour la surveillance des maladies animales.

Cette étude n’a pas vocation à détecter un premier foyer -
souligne la préfecture de Corse- mais s’inscrit dans un programme général de prévention et de sensibilisation de tous les acteurs des filières porcs domestiques et faune sauvage en Corse.

Si la maladie venait à entrer en Corse, une réaction rapide de chacun serait nécessaire pour limiter sa diffusion.

Il est rappelé que la PPA ne touche pas l’homme.

Seuls les porcs domestiques et sauvages (sangliers…) y sont sensibles.

Cette maladie est néanmoins particulièrement grave car il n’existe pour l’heure aucun vaccin dans le monde pour protéger les élevages porcins.

Cette maladie pouvant se confondre avec d’autres maladies, il est important en cas de mortalité ou de signes inhabituels dans un élevage de porcs (ou sur une population de sangliers) de prendre contact au plus vite avec un vétérinaire afin qu’une enquête soit menée par les services vétérinaires.

C’est la vigilance de chacun -
conclut le préfet de Corse- qui permettra la préservation de la santé et de l’économie des élevages".
Enzootique en Sardaigne

La peste porcine africaine est apparue en 1960 en Espagne, au Portugal et en Sardaigne. La maladie a été éradiquée au Portugal en 1993 et en Espagne en 1995, mais elle reste enzootique en Sardaigne.

Les foyers de peste porcine africaine notifiés en 2007 en Géorgie constituent la première manifestation de la maladie dans cette partie de l’Europe.(Source: Fiche OIE PPA)

En savoir plus sur la santé animale en général et  la PPA sur le site officiel de l'OIE.

Les maladies enzootiques sont des maladies qui sont ou ont été présentes dans la population animale d'un pays et qui peuvent causer ou ont effectivement causé une nuisance ou une perte économique constante. L'enzootie est une maladie caractérisée par un taux d'incidence stable, ce qui signifie que la maladie est présente de manière régulière dans une région et avec des variations limitées du nombre de malades au cours du temps.

les + lus

les + partagés