Découverte des routes insulaires par des élèves bretons en formation poids lourd

Jusqu'à lundi, 12 élèves d’un lycée professionnel de Bretagne vont se former à la conduite en Corse. But de l’opération : être capable de maîtriser un camion, parfois d’une dizaine de tonnes, en toute situation.

Par France 3 Corse ViaStella

Estelle va sillonner les routes insulaires pendant trois jours. Ils sont 12 élèves bretons du lycée professionnel de Brocéliande en formation de conduite intensive.

Découverte des routes insulaires par des élèves bretons en formation poids lourd
Reportage : WOLINSKY Sylvie ; LAPERA Stéphane


Les routes corses semées d’embûches, les virages, les dénivelés sont autant de difficultés pour ces apprentis routiers et leurs quatre professeurs. Surtout lorsque le véhicule est chargé à bloc. « Sur ce type de route, la difficulté c’est la pente puisqu’on est relativement bien chargé. On approche les 19 tonnes donc il faut économiser du frein.

On est obligé d’adapter nos rapports de vitesses pour utiliser un maximum de frein moteur
», explique un formateur. Et plus question de vitesse lorsqu’il s’agit de traverser les villages où chaque mètre gagné devient un cas d’école. De quoi se sentir un peu déboussolé. « Ce n’est pas la même circulation comme en Bretagne. En Bretagne, ils sont plus calmes qu’ici », confie un des élèves bretons.

8 500 euros d’investissement


Durant ces déplacements, les plus aguerris devraient obtenir leur permis poids lourd catégorie C. Un sésame à la mesure de l’investissement fournit pour trouver les 8 500 euros nécessaires à ce voyage. « On a fait des actions, des ventes de brioches. On a fait un calendrier avec la photo des élèves et du camion sponsorisé par des transporteurs avec des petites pubs », indique un des professeurs bretons. 

L’expérience est saluée par la direction et les enseignants du lycée professionnel Jules Antonini à Ajaccio. Il est d’ailleurs question de possibles échanges notamment via un jumelage à but pédagogique envisagé entre les deux établissements. Il permettrait ainsi aux élèves corses de se confronter aux routes continentales.


A lire aussi

Sur le même sujet

Tema Pompier épisode 4 : s'améliorer en permanence

Près de chez vous

Les + Lus