Les frères Pantalacci acquittés au procès pour la tentative d’assassinat de la famille Manunta

Le relevé des impacts sur la voiture d'Yves Manunta, visé par une tentative d'assassinat le 8 novembre 2011 à Ajaccio (Corse du Sud) / © DR
Le relevé des impacts sur la voiture d'Yves Manunta, visé par une tentative d'assassinat le 8 novembre 2011 à Ajaccio (Corse du Sud) / © DR

Marc et Dominique Pantalacci ont été acquittés samedi par la cour d’assises des Bouches du Rhône. Ils étaient accusés d’avoir tenté d’assassiner Yves Manunta, ex-dirigeant nationaliste, qui se trouvait en voiture avec sa femme et sa fille de 10 ans.

Par France 3 Corse ViaStella

Marc et Dominique Pantalacci  ont été acquittés ce samedi par la cour d’assises des Bouches du Rhône.

Vendredi, l’avocat général avait requis la réclusion criminelle à perpétuité à leur encontre.

Avant que la cour ne se retire pour délibérer, Marc Pantalacci s’était adressé aux jurés et aux magistrats : « Mesdames et messieurs, on a vécu dans 5 m2. On a volé notre jeunesse, je vous supplie de ne pas voler notre vie. » Marc et Dominique Pantalacci, 25 ans aujourd’hui, ont toujours clamé leur innocence. La fille d’Yves Manunta, ex-dirigeant nationaliste corse à la tête d’une entreprise de sécurité, assure avoir reconnu l’un d’eux lors de la tentative d’assassinat contre sa famille.

"J'ai vu deux hommes, j'en ai reconnu un, il est dans ce box", a indiqué lors du procès Carla Serena Manunta, 15 ans désormais, fille de la victime. Des propos que son frère, Stéfanu Manunta a également confirmé.

Le 8 novembre 2011, Yves Manunta avait échappé à un guet-apens au volant de sa voiture. Présentes à ses côtés, sa femme et sa fille de 10 ans ont été également blessées. 43 impacts de balles de kalachnikov, fusil et pistolets seront relevés sur le véhicule. Yves Manunta sera tué 8 mois plus tard.

Selon l’accusation, les jumeaux Pantalacci étaient en conflit avec Yves Manunta, notamment au sujet des affaires de la Société méditerranéenne de sécurité (SMS). Selon les enquêteurs, Yves Manunta aurait aussi été impliqué dans un projet d'assassinat en 2010 contre Francis Pantalacci, auquel ces deux fils auraient donc décidé de répliquer.

Deux témoins sont en revanche venus disculper les accusés. Pour la défense, il y avait "d'autres pistes à explorer, une piste politique, une piste mafieuse, une piste plus crapuleuse, (...). Malheureusement, elles n'ont fait l'objet d'aucune investigation."

A lire aussi

Sur le même sujet

Sarrola-Carcopino contrainte de faire le ménage dans les panneaux publicitaires

Près de chez vous

Les + Lus