Le STC dénonce les affectations des nouveaux profs hors de Corse

01/09/17 - Manifestation du STC devant le rectorat d'Ajaccio contre les affectations hors de Corse des néo-certifiés. / © Y.BENAMOU / FTVIASTELLA
01/09/17 - Manifestation du STC devant le rectorat d'Ajaccio contre les affectations hors de Corse des néo-certifiés. / © Y.BENAMOU / FTVIASTELLA

Le Syndicat des travailleurs corses (STC) éducation monte au créneau contre les affectations hors de Corse pour les néo certifiés. Réunis ce matin devant le rectorat à Ajaccio ils dénoncent comme chaque année la difficulté de maintenir les jeunes lauréats en poste sur l'île

Par A.P.

« C’est à Créteil, Amiens ou… à l’autre bout de l’Hexagone que le Ministère veut affecter de jeunes corses qui n’aspirent qu’à enseigner sur le terre. », enrage le Syndicat des travailleurs corses dans un communiqué. Cette année, sur 33 lauréats corses du CAPES, 9 n’ont pas été affectés sur l’île.

Une situation qu’a souhaité dénoncer le syndicat ainsi que des nouveaux enseignants concernés, vendredi matin, devant le rectorat d’Ajaccio. Serena Pastinelli, professeur d'histoire et de lettres a été redirigée par l'académie de Créteil. Cette affectation ne lui convient pas du tout : 

Etant donné qu’il y a des postes en Corse, on ne peut pas nous faire partir dans d’autres académies, malgré le fait qu’elles soient déficitaires. Ici aussi on a un déficit, que ça soit en mathémathiques, en tant que CPE, et dans la mienne - en lettres/histoire - aussi.


« Le STC éducation demande à ce qu’il y ait un système éducatif de Corse qui soit en adéquation avec les aspirations du peuple corse […] de manière à ce qu’au niveau de la gestion avec le ministère, on puisse imaginer la possibilité de donner postes et places à toute notre jeunesse corse », demande Jean-Pierre Luciani.

Selon le rectorat, pas de solutions


La STC dénonce les affectations des nouveaux profs hors de Corse
Intervenants : Serena Pastinelli, professeur d'histoire et de lettres / Jean-Pierre Luciani, du STC / Philippe Lacombe, recteur de l’académie de Corse. Reportage : Yael Benamou, Marc Antoine Renucci


Les discussions ont commencé aujourd'hui au rectorat en présence du STC, de la conseillère exécutive en charge de l'éducation Josepha Giacometti et des néo titulaires.

Philippe Lacombe le recteur de l’académie, sait que l’affaire est délicate: « C’est extrêmement compliqué parce qu’on a aussi les mutations, les Corses du continent qui veulent rentrer en Corse… Est-ce qu’ils rentrent en compétition avec les néo-titulaires ? »

Suite à la réunion, aucune solution n’a été trouvée. Si rien n'est fait d'ici lundi, le STC prévoie de bloquer l'entrée du rectorat.

Sur le même sujet

Aux sapeurs-pompiers de France, les Corses reconnaissants

Près de chez vous

Les + Lus