Tentative d'assassinat à Biguglia : une mise en examen

Un homme a été mis en examen ce jeudi dans le cadre de l'enquête sur la tentative d'assassinat de Youssef Bouchafraoui, le 11 janvier dernier à Biguglia. Simon Campana a été placé en détention. Il dit avoir agit en raison des origines de la victime. Mais la justice reste sceptique.

  • Par Michèle Mignot
  • Publié le , mis à jour le
ILLUSTRATION - Tentative d'assassinat de Youssef Bouchafraoui à Biguglia, le 11 janvier 2016. © France 3 Corse

© France 3 Corse ILLUSTRATION - Tentative d'assassinat de Youssef Bouchafraoui à Biguglia, le 11 janvier 2016.

Un homme a été mis en examen ce jeudi dans le cadre de l'enquête sur la tentative d'assassinat de Youssef Bouchafraoui, commise le 11 Janvier dernier à Biguglia.

Les enquêteurs n'ont pas tardé à arrêter l'auteur présumé de la tentative d'assassinat... 10 jours après les faits, Simon Campana, un homme de 43 ans a été mis en examen et placé en détention. Il dit avoir agit en raison des origines de la victime. Mais la justice reste sceptique et poursuit ses recherches. 

Le reportage de Pierre Simonpoli et Christian Giugliano:
Biguglia

Nicolas Bessone Procureur de la République
Maître Jean-Sébastien De Casalta   Avocat de Simon Campana

Deux personnes avaient été placées en garde à vue mercredi.

Le 11 janvier, Youssef Bouchafraoui, qui circulait en voiture, avait été pris pour cible et blessé à la tête et au ventre par 4 balles gros calibres.

D'importants moyens avaient été déployés sur place, près du lotissement "Les collines" à Biguglia, pour porter secours à la victime et le transporter à l'hôpital. Trentenaire, Youssef Bouchafraoui est connu de la justice pour des faits de stupéfiants et de délinquance.
  • Incendies à Dinan : 3 personnes interpellées

    Trois personnes dont une mineure ont été interpellées ce lundi. Elles sont suspectées d'avoir participé à plusieurs incendies pendant l'année 2015/2016 à Dinan. En attendant une comparution devant le tribunal correctionnel, des mesures ont été prises. 

    Mis à jour aujourd'hui à 10h30
  • Saint-Brieuc : la comptable du lycée condamnée à de la prison avec sursis

    L'ex-comptable du lycée Saint-Charles à Saint-Brieuc a été condamnée ce mardi à deux ans de prison avec sursis au tribunal correctionnel. Elle avait détourné des chèques de cantines scolaires pour un montant avoisinant les 410 000 €.

    Mis à jour aujourd'hui à 09h25
  • Jugement attendu ce mercredi pour les émeutiers de Moirans

    Ils risquent jusqu'à dix ans de prison mais le parquet n'a pas réclamé plus de 14 mois ferme: les douze prévenus des violentes émeutes de Moirans (Isère) à l'automne 2015, à l'origine d'une vive polémique, seront fixés sur leur sort mercredi.

    Publié aujourd'hui à 09h21
les + lus
les + partagés