Décollage du nombre de passagers dans les aéroports insulaires

© ERIC PIERMONT / AFP
© ERIC PIERMONT / AFP

A Ajaccio, 40 000 voyageurs sont attendus d'ici mardi. De quoi doper une fréquentation déjà plus importante que les années précédentes.

Par A.P.

A l’aéroport d’Ajaccio, les files d’attentes s’allongent aux portes d’embarquement et aux arrivées des vols. Comme chaque année lors du week-end de l’Assomption, les aéroports insulaires se transforment en de véritables fourmilières.

Cette année encore plus : jamais la barre des 950 000 passagers n'avait été franchie si tôt. A la même époque l’an dernier, on comptait 82 000 passagers en moins. Pour 2017, le trafic est donc en hausse de 6%.

Décollage du nombre de passagers dans les aéroports insulaires
Intervenants : Laurent Poggi, directeur d'exploitation de l'aéroport d'Ajaccio / Véronique Salini, assistante de direction dans une société de location de voitures. Reportage : Morgan Plouchart, Wilfried Redonnet

L’ouverture de deux nouvelles lignes


Plus que l’amour des vacanciers pour la Corse, Laurent Poggi, directeur d’exploitation à l’aéroport d’Ajaccio, explique cette hausse par des choix stratégiques :


Le principal facteur, c’est l’évolution de l’offre globale de sièges sur Ajaccio, en augmentation de près de 10% par rapport à l’an dernier. Et l’ouverture de deux nouvelles lignes depuis Beauvais et Charleroi.


Et cette affluence profite à tous, notamment aux sociétés de location de voitures qui se voient très rapidement complètes.

Autre bonne nouvelle pour l’aéroport d’Ajaccio : il prévoit d’atteindre plus d’1,5 million de voyageurs d’ici la fin du mois. Un objectif que la direction s'était pourtant fixé pour… 2019.

Sur le même sujet

Aux sapeurs-pompiers de France, les Corses reconnaissants

Près de chez vous

Les + Lus