Elections territoriales : la droite se lance officiellement dans la campagne

Lors d’une réunion publique, la maire de Grosseto-Prugna, Valérie Bozzi, a annoncé qu’elle mènerait une liste de droite pour le scrutin de décembre prochain.

Par A.P.

Une jeune génération pour relancer la dynamique de la droite insulaire : Valerie Bozzi compte s'appuyer sur le renouveau  pour défendre sa liste aux prochaines élections territoriales.

L’une des raison de sa candidature, le bilan du travail des nationalistes, jugé inexistant : En deux ans, on aurait pu faire beaucoup de choses. On s’est consacré à vouloir une indépendance, qui aujourd’hui place la Corse dans une situation de recul.”, estime Valérie Bozzi.

Elections territoriales : la droite se lance officiellement dans la campagne
Intervenants : Valérie Bozzi, maire de Grosetto-Prugna / Laurent Marcangelli, maire d'Ajaccio / José Rossi, conseiller territorial et président du goupe "Le rassemblement" à l'Assemblée de Corse . Reportage : Sylvie Wolinski, Wilfried Redonnet

Une liste apartisane


De nombreuses personnalités politiques de la famille libérale sont venus apporter leur soutien à l'élue hier soir, comme Laurent Marcangelli, maire d’Ajaccio. Ce dernier avait créé la surprise en annonçant qu’il ne se présenterait pas.

Mais aucun chef de file de la Haute-Corse ou de l’Extrême-Sud n’était présent auprès de Valérie Bozzi. Car le renouvellement des personnes et des méthodes souhaité par la candidate risque de laisser des traces : la maire de Grossetto-Prugna  souhaite mettre en place une démarche d'ouverture, portée par un mélange de tendances de droite et du centre, bref un courant de pensée sans ligne partisane.

“Nous appartenons à une famille politique: celle du centre-droit. Et je pense que cette liste s’inscrira dans cette démarche, avec un soutien national. On revendique l’appartenance à la République. On ne va refuser le soutien national qui nous sera accordé.”, explique le conseiller territorial José Rossi.

Le détail de la liste de Valérie Bozzi sera donné en septembre prochain.

A lire aussi

Sur le même sujet

suivez les élections régionales sur France Info

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Territoriales "Il faut une alternative à l’offre nationaliste", Francis Guidici

Près de chez vous

Les + Lus