2nd tour des législatives, la participation en Corse

© GUILLAUME SOUVANT / AFP
© GUILLAUME SOUVANT / AFP

Il n'y aura pas eu d'engouement pour le vote du second tour des législatives en Corse. Dans les deux départements, la participation était en baisse à 17h par rapport au premier tour.

Par France 3 Corse ViaStella

L'estimation du taux de participation pour le 2nd tour des élections législatives dans le département de la Haute-Corse, à 17h, est de 42,05%. Pour mémoire, en 2012 il était de 48,13%. Au premier tour, il était de 42,63% à la même heure. 

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

L'estimation du taux de participation pour le 2nd tour des élections législatives dans le département de la Corse du Sud, à 17h, est de 37,98%. Pour mémoire, en 2012 il était de 42,4%. Au premier tour, il était de 41,6% à la même heure.

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Au niveau national, le taux de participation était historiquement bas avec 35,3% de votants en milieu d'après-midi, en très net recul par rapport au premier tour (40,75%) et aux législatives précédentes (46,12% en 2012, 49,58% en 2007).

La participation à midi

À 12h, la participation est en baisse en Corse du Sud : 19,81% et en hausse en Haute-Corse : 22,22% par rapport au 1er tour pour ce second tour des élections législatives. Au niveau national, la participation est de 17,75%.

Lors du 1er tour des élections législatives, le taux de participation était de 21,54% à midi en Corse du Sud et de 20,25% en Haute-Corse.

Les des élections en 2012, le taux de participation était de 21,68% à la même heure au premier tour en Corse du Sud, soit 2% de plus que cette année.

En Haute-Corse, le taux de participation est en recul de 3 points par rapport à 2012, où la participation était de 25,26%.

Ajaccio : Ambiance de vote avec les électeurs qui se sont déplacés

Effet d'essoufflement un mois après la présidentielle, victoire annoncée de La République en Marche, désintérêt pour la politique : l'abstention était de 50,7% au premier tour en Corse (et 51,29% au niveau national).

Elle est la plus élevée depuis 1958, lors des premières législatives de la Ve République.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Taxe d’habitation : en Corse, des maires de petites communes s’inquiètent

Près de chez vous

Les + Lus