En Corse, l’industrie se porte bien

En Corse, l’industrie se porte bien
Gérald Aicardi, directeur d'une entreprise de nautisme; José Santoni, secrétaire général Féderation du BTP de Corse-du-Sud - France 3 Corse ViaStella - Marie-Françoise Stefani, Sylvie Wolinsky, Rosanne Morere

Sur l’île, certains secteurs sont en recul comme celui de la construction. D'autres, en revanche, se portent bien, comme le nautisme.

Par France 3 Corse ViaStella

Dans une entreprise nautique corse, les ventes ont progressé de 40% : « La saison 2016 a été tout à fait correcte. Nous avons bien travaillé avec une clientèle un peu à la baisse mais plus qualitative. Concernant 2017, nous avons fait un très bon Salon nautique de Paris, avec une belle vente d’un 30 pieds, ce qui annonce une saison tout à fait correcte avec un portefeuille commande qui est prévu à la hausse de 30 à 40 % », affirme Gérald Aicardi, directeur de l’entreprise.

Cette entreprise affiche des chiffres à la hausse. Une prospérité qui correspond à l’ensemble des secteurs marchands. Selon le rapport de la Banque de France, commerces, transports, hébergements, bénéficieraient d’une progression de 2% en 2017.

Bonne santé également dans le secteur de l’industrie. Troisième année de hausse, et une progression de 5,1% attendu cette année.

En revanche, il y a une poursuite de la baisse de la construction malgré une augmentation des logements collectifs sur Ajaccio.

« Nous avons reculé. Il y a des problèmes d’urbanisme : toutes les communes du littoral connaissent les annulations de PLU ce qui fait qu’aujourd’hui, nous n’avons pratiquement plus d’autorisation sur ces communes là ce qui représente un marché important. Nous avons un recul extraordinairement difficile et dramatique de la commande publique », explique José Santoni, secrétaire général de la fédération du BTP de Corse-du-Sud.

Une hausse est espérée dans le bâtiment en 2017 même si les réductions d’effectifs se poursuivent.

Sur le même sujet

En Corse, l’industrie se porte bien

Près de chez vous

Les + Lus