Via Cultura

Découvrez la culture corse sous toutes ses formes dans Via Cultura,un samedi par mois à 20H35...
Logo de l'émission Via Cultura

L'opéra, une passion corse ? C'est dans Via Cultura samedi 15 avril à 20h40

Jean-Marc Raffaelli, journaliste, Michelle Canniccioni, soprano et Jacques Scaglia, créateur du Festival international de chant lyrique de Canari
Jean-Marc Raffaelli, journaliste, Michelle Canniccioni, soprano et Jacques Scaglia, créateur du Festival international de chant lyrique de Canari

Et dire que l’on entendait des airs de la Traviata, de Carmen ou de la Tosca dans les rues de Bastia au début du siècle dernier… Ce temps-là semble bien loin. Même si la Corse compte toujours quelques fous d’Opéra. On parle de chant lyrique ce soir dans Via Cultura.

Par Michèle Mignot

L’opéra est aujourd’hui considéré à tort ou à raison comme élitiste. A son origine c’était pourtant, comme le théâtre, un art très populaire. Dans son roman Pesciu Anguilla, Sebastiano Dalzeto écrivait en 1930 qu’un « vrai bastiais chantait des airs d’opéra, toujours les mêmes: la Traviata, Rigoletto, Il Trivatore ». La Corse si proche de l’Italie était donc une terre de Bel Canto. Qu’en est-il aujourd’hui? La Corse est-elle toujours une terre d'opéra?



Pour tenter de répondre à cette question, Delphine Leoni reçoit Jacques Scaglia, un passionné d’Opéra, il organise depuis 14 ans le Festival international de Chant lyrique de Canari. C’est un concours qui accueille des chanteurs du monde entier chaque année, fin août dans le Cap Corse. 

Michelle Canniccioni, que les amateurs de chant lyrique connaissent bien, pas seulement en Corse. Sa renommée est internationale. Elle est Soprano. Michelle Canniccioni a été Kate dans Madame Butterfly de Puccini (italien), Elle dans La Voix humaine de Francis Poulenc (français), Micaela dans Carmen de Bizet (français), Liu dans Turandot de Puccini, Blanche dans Le Dialogue des Carmélites de Poulenc (Français), Marguerite dans Faust de Gounod (français), Léonore dans Fiesque d’Edouard Lalo (Français), Donna Elivira dans Don Giovanni de Mozart (autrichien), Antonia dans Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach (allemand) et Susanna dans Il Segreto di Susanna de WolfFerrari (italien).

Et enfin Jean-Marc Raffaelli, véritable fou d'opéra et journaliste à Corse-Matin, qui rentrait justement le jour de l'enregistrement de Via Cultura de Berlin, où il est allé assister à la représentation de Parsifal de Wagner sous la direction de Daniel Barenboim.

Ange-Toussaint Petrera et Tristan Francoz
Ange-Toussaint Petrera et Tristan Francoz

Tristan Francoz nous fait découvrir "L’Opéra, un documentaire, film de Jean-Stéphane Bron sorti mercredi dernier en salles (voir la bande-annonce) mais non projeté en Corse pour le moment. 



Ange-Toussaint Petrella un livre, Les Opéras de l’Espace de Laurent Généfort. (Gallimard Folio)
 

 

incidents Bastia-OL : Compte-rendu de l'audience du 15 mai