Cuntrastu

Chaque dimanche à 18h00, les journalistes de Cuntrastu décortiquent et analysent l'actualité de l'île.
Logo de l'émission Cuntrastu

L'universitaire et politologue André Fazi, invité de Cuntrastu

L'universitaire et politologue André Fazi, invité de Cuntrastu dimanche 16 avril 2017 / © FTVIASTELLA
L'universitaire et politologue André Fazi, invité de Cuntrastu dimanche 16 avril 2017 / © FTVIASTELLA

A une semaine du premier tour de l'élection présidentielle, l'universitaire et politologue André Fazi était l'invité du magazine Cuntrastu, dimanche 16 avril, émission à (re)voir ici. 

Par France 3 Corse ViaStella

Revoir l'émission

Politologue, maître de conférences en science politique à l'Université de Corse, André Fazi livre son analyse d'une élection présidentielle unique, dont l'essentielle de la campagne aura été marquée par des affaires judiciaires.

Au-delà, que faut-il attendre du vote corse, quel regard porte-il sur l'évolution du corps électoral insulaire, de la visite des candidats dont la dernière en date, celle de Marine Le Pen  a été plutôt agitée, alors que la candidate FN est placée selon un sondage en tête des intentions de vote en Corse?  


Au premier tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron, en tête, et Marine Le Pen devanceraient nettement leurs poursuivants, Jean-Luc Mélenchon puis François Fillon, selon un sondage Odoxa Dentsu consulting diffusé vendredi.

L'ex-ministre de l'Economie, qui gagne un point, à 24,5%, par rapport à la précédente enquête de cet institut publiée le 7 avril, serait qualifié pour le second tour avec la candidate d'extrême droite, stable à 23% des intentions de vote, selon ce sondage réalisé pour Le Point.

Derrière le duo de tête, le candidat de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon arrive troisième à 19%, en hausse de un point, devant le candidat de la droite François Fillon, stable à 18,5% des voix.

 

Canicule – des températures record en Corse