Mediterraneo

Le samedi à 11h30 et en multidiffusion sur ViaStella, le dimanche à 11h30 sur France 3 Provences-Alpes et Côte d'Azur
Logo de l'émission Mediterraneo

Mediterraneo

Mediterraneo les 14 et 15 septembre

Par Thierry Pardi


Samedi sur France 3 Corse VIA STELLA:

En  Grèce  la colère gronde car depuis plusieurs mois la fraude fiscale y est présentée comme un sport national. Faux rétorque la jeune génération qui ne rêve que d'une chose c'est de payer des impôts, c'est-à-dire en somme gagner sa vie. La fraude fiscale mythe grec ou réel scandale ? Ce sera notre premier reportage.

Istanbul la bourgeoise. Loin de la crise grecque, la mégapole turque est en pleine expansion économique. A cheval sur le détroit du Bosphore, elle attire toujours plus d'européens qui ont fait leur un quartier entier de la ville. Les turcs ont bien du mal à y habiter car désormais les logements sont hors de prix.

Direction ensuite l'Italie pour découvrir le plus grand livre du monde, en l'occurrence un Coran commandé par une mosquée du Tatarstan en Russie. L'ouvrage pèse plus de 400 kilos et figure désormais dans le livre des records.

En fin d'émission, notre séquence mémoire pour redécouvrir des lieux où nous vous avions emmenés il y a plusieurs années. Direction Marrakech et sa célèbre place Jamaâ El Fna, c'est là que bat le cœur artistique de la ville avec ses charmeurs de serpents et ses conteurs. Mais les anciens craignent que cette tradition de spectacle de rue disparaisse par manque de vocation chez les jeunes. 

Dimanche sur France 3 Provence Alpes et France 3 Côte d'Azur:

Nous irons en Tunisie tout d'abord. Le pays est confronté à un double défi politique et économique : nous verrons que la situation est toujours sombre pour deux secteurs clés, le tourisme et le  textile.

Une histoire étonnante ensuite, celle d’un prince sans royaume : Nicolas Petrovic est français et monténégrin, il est l’héritier du trône, aujourd’hui il revient sur les traces de sa famille et retrouve depuis 1989 les détails de son hérédité.

Les nanotechnologies au service notamment de la lutte contre les pollutions marines. L’Institut italien des technologies de Gênes travaille dans ce sens en utilisant les compétences de chercheurs issus d’une cinquantaine de pays.

Enfin notre séquence mémoire, cette semaine je vous propose un reportage que nous avions consacré aux migrations de poissons en Méditerranée accentuées par le réchauffement climatique. Des poissons appelés  "lessepssiens", découverte en fin d’émission.




La 28e édition des Nuits de la guitare est lancée