publicité

Grève nationale des infirmiers anesthésistes et grève à l’hôpital d’Ajaccio

Le mouvement de grève des infirmiers anesthésistes est national, ces professionnels de la santé réclament une reconnaissance salariale. A l'hôpital de la Miséricorde d'Ajaccio, une grève menace tous les services, les syndicats protestent contre le manque de médecins et de moyens financiers.

  • France 3 Corse ViaStella
  • Publié le 22/03/2016 | 12:33, mis à jour le 22/03/2016 | 16:12
Hôpital d'Ajaccio © France 3 Corse ViaStella

© France 3 Corse ViaStella Hôpital d'Ajaccio

Ils font cinq ans d’étude après le bac et deux ans de formation, et pourtant leur salaire n’équivaut pas à un diplômé BAC+7. Les infirmiers anesthésistes demandent une revalorisation de leurs salaires de 500€. C’est une intersyndicale qui a appelé à ce mouvement de grève national aujourd’hui.

En Corse, la grève est suivie par la totalité des infirmiers anesthésistes de l’île, à part dans le cas d’opérations urgentes qui ne pouvaient pas être déprogrammées.

Tract des infirmiers anesthésistes en grève, à l'hôpital d'Ajaccio, le 22 mars 2016. © France 3 Corse

© France 3 Corse Tract des infirmiers anesthésistes en grève, à l'hôpital d'Ajaccio, le 22 mars 2016.


Grève à l'hôpital d'Ajaccio


A l’hôpital de la Miséricorde d’Ajaccio, une assemblée générale à l’appel de la CFDT et de la CGT est prévue pour 13h45 aujourd’hui et une grève de tous les employés devrait commencer cet après-midi. Les syndicats protestent contre ce qu’ils appellent « la valse des directeurs », les 40 postes vacants de médecins et les 27 millions d’euros de déficit de l’hôpital.

Appel à la grève à l'hôpital d'Ajaccio, le 22 mars 2016. © France 3 Corse

© France 3 Corse Appel à la grève à l'hôpital d'Ajaccio, le 22 mars 2016.


Une manifestation des syndicats CFDT et CGT de l'hôpital d'Ajaccio est prévue pour le jeudi 24 mars à 14h.
les + lus
les + partagés