La Corse, historiquement ancrée à droite pour les présidentielles