publicité

Bastia: deux hommes arrêtés alors qu'ils prenaient des photos du commissariat de Bastia

Leur comportement a éveillé les soupçons des enquêteurs, deux hommes qui prenaient des photos du commissariat de Bastia depuis l'immeuble en face ont été appréhendés. Les clichés ont été envoyés sur une messagerie instantanée. Les policiers cherchent à savoir à qui et où...

  • Par Michèle Mignot
  • Publié le
Une rixe a fait deux blessés, l'un à l'arme blanche et l'autre par arme à feu, à Ajaccio, peu avant 4h lundi 25 juillet. © MaxPPP

© MaxPPP Une rixe a fait deux blessés, l'un à l'arme blanche et l'autre par arme à feu, à Ajaccio, peu avant 4h lundi 25 juillet.

Une scène pas banale s'est produite à Bastia, deux hommes prenaient des photos du commissariat depuis l'immeuble situé en face. Les policiers, intrigués, les ont appréhendés.

Sans papier sur eux, les deux hommes ont fait l'objet de vérification. Il s'avère qu'ils travaillent pour une entreprise qui réalise des travaux dans l'immeuble en question.

Les clichés du commissariat ont été postés sur une messagerie instantanée.

Les deux hommes ont été relâchés, mais les enquêteurs cherchent à vérifier la destination des photos.
  • Ajaccio : rapprochement entre la police nationale et la police municipale

    Vendredi, le maire de la ville, le Préfet de Corse ainsi que le Procureur de la République d’Ajaccio ont signé une convention entre policiers municipaux et nationaux. Les policiers municipaux seront désormais armés. Objectif, maximiser la sécurité.

    Mis à jour le 20/02/2016
  • Contrôles contre les stupéfiants à Ajaccio

    Des contrôles contre les stupéfiants ont eu lieu dans la soirée de vendredi à samedi à l'entrée d'Ajaccio. Interceptions, fouilles des véhicules avec la brigade cynophile. Ces vérifications sont faites sur réquisition du procureur de la République.

    Mis à jour le 30/07/2015
  • Incendies criminels contre des véhicules appartenant à des policiers

    Quatre incendies criminels et une tentative ont visé des véhicules appartenant à des fonctionnaires de police, à Bastia, depuis le 1er janvier. Révélés mercredi, ces faits sont loin d'être une première. Depuis 2011, une quinzaine de cas a été signalée.

    Mis à jour le 07/01/2015
les + lus