L'affaire de l'électrocution d'un touriste à Ghisonaccia jugée au tribunal de Bastia

En septembre 2012, un adolescent allemand de 17 ans était mort électrocuté en prenant appui sur un lampadaire. Il séjournait alors au camping Marina d'Oru à Ghisonaccia. Près de trois ans et demi après, le procès a eu lieu cet après-midi au le tribunal correctionnel de Bastia.

  • Par France 3 Corse ViaStella
  • Publié le , mis à jour le
© France 3 Corse

© France 3 Corse

L'affaire avait suscité de nombreuses interrogations en septembre 2012 à Ghisonaccia. Un jeune touriste, un Allemand de 17 ans, jouait avec des amis à proximité du camping Marina d'Oru à Ghisonaccia, où il résidait. En prenant appui sur un lampadaire pour faire le poirier, il était mort sur le coup, électrocuté.

Ce mardi 2 février, le procès se tenait au tribunal correctionnel de Bastia.

Il y a 4 prévenus, accusés d'homicide involontaire "par violation d'une obligation de sécurité et de prudence concernant le réseau électrique" :
  • les représentants des actionnaires du camping Marina d'Oru
  • un électricien professionnel à la retraite
Le tribunal tentera de comprendre quelles négligences ont pu mener à ce drame.

Procès de l'affaire de l'électrocution d'un jeune allemand dans un village vacance

 

  • Meurtre d'Anne-Sophie Girollet : Visionnage de la garde à vue de l'accusé

    Ce lundi 26 septembre, le procès de Jacky Martin, accusé du meurtre d'Anne-Sophie Girollet, a repris pour la 10ème journée. La matinée était consacrée au visionnage de la garde à vue de l'accusé, afin de lever le doute sur l'origine de ses traces ADN laissées sur le t-shirt de la victime.

    Mis à jour aujourd'hui à 16h04
  • Sotralentz : décision imminente du tribunal

    Après un report d'audience mercredi dernier, les salariés de Sotralentz espèrent en savoir plus sur l'avenir de leur entreprise basée à Drulingen. La chambre commerciale du tribunal commercial de Strasbourg doit rendre son jugement ce lundi à 14h30. Rappel des faits avec Grégory Fraize.

    Mis à jour aujourd'hui à 14h21
  • Deux mois de prison ferme pour Serge Aurier, pour violences volontaires sur un policier

    Serge Aurier a-t-il frappé un policier en sortant de boîte de nuit ? Le défenseur du PSG, qui nie les faits, comparaissait lundi devant le tribunal correctionnel de Paris pour des faits de violences volontaires sur un policier de la BAC. Le tribunal a condamné le joueur à deux mois de prison ferme.

    Mis à jour aujourd'hui à 11h44
les + lus
les + partagés