Débat du 2ème tour des Législatives, les précisions de Sauveur Gandolfi-Scheit

Débat du 2ème tour des Législatives – Les précisions de Sauveur Gandolfi-Scheit / © FTVIASTELLA
Débat du 2ème tour des Législatives – Les précisions de Sauveur Gandolfi-Scheit / © FTVIASTELLA

"Lors du débat du 2ème tour enregistré jeudi 15 juin à Bastia, le journaliste Jean-Vitus Albertini a évoqué la question de la transparence de la vie politique et plus particulièrement celui de l'utilisation de la réserve parlementaire", indique le député sortant LR Sauveur Gandolfi-Scheit.

Par France 3 Corse ViaStella

"A ce titre il a précisé que, selon ses calculs, j'aurais ventilé durant les 5 ans de la dernière mandature "77% du montant de la réserve parlementaire " et que sur ces 77%, la commune de Biguglia que j'ai l'honneur d'administrer aurait été "18 fois plus dotée que les autres municipalités de la 1ère circonscription de Haute-Corse".

Présentées ainsi, ces allégations tendent à faire comprendre aux téléspectateurs de France 3 non seulement que je n'aurais pas utilisé 23% du montant disponible mais plus grave encore que la dotation de réserve globale aurait massivement bénéficié à ma commune, ce qui est inacceptable.

Afin d'être parfaitement clairs avec les électeurs et les Corses en général, voici donc les chiffres exacts concernant l'utilisation de ces sommes entre 2013 et 2017. (source site www.assemblée-nationale.fr)

  • Montant moyen de la réserve parlementaire par député = 130.000 € par an (source site www. assemblée-nationale.fr). Le total estimé disponible sur 5 ans est donc de 650.000 €
  • Montant dépensé de l'enveloppe durant la mandature = 635.809 € (119.351 € en 2013, 139.415 € en 2014, 128.505 € en 2015, 129.659 € en 2016 et 118.879 € en 2017) soit 97% du montant global, donc 20% de plus qu'annoncé à l'antenne.
  • Montant de la dotation pour la commune de Biguglia durant les 5 ans = 51.304 €. (Chaque année, aucune dotation n'est prévue pour la commune, qui est considérée comme non-éligible. C'est exclusivement en cas de dossier non-rendu à temps ou  hélas abandonné par une ou plusieurs des communes de la circonscription et uniquement pour d'éviter que la dotation soit perdue et retourne à Paris, qu'en urgence j'ai  certaines années les montants prévus ont été réaffectés vers Biguglia).
  • Montant de la dotation aux associations de Biguglia = 19.500 € répartis entre 7 associations. Etant précisé que plusieurs autres associations de la circonscription ont elles aussi bénéficié de l'enveloppe.

On arrive donc à un montant alloué à Biguglia de 70.304 € sur un volume global de 635.809 € soit 11% de la dotation globale.

Quand bien même on diviserait le volume global par le nombre total de communes de la 1ère circonscription  aidées (43 c’est-à-dire absolument toutes, sauf Bastia et Borgo qui ont les moyens suffisants) on arrive à une moyenne sur la mandature de 14.786 € par commune.

Ce qui signifie dans l'absolu, les sommes récupérées par la commune de Biguglia pour des projets communaux et afin d'éviter qu'elles ne soient pas  perdues, ont représenté un delta de 3,5.

Il était donc complètement erroné d'évoquer à l'antenne ma commune comme ayant été "18 fois plus aidé que les autres, entre 2012 et 2017" raison pour laquelle je sollicite la publication de ce rectificatif sur le site internet de France 3 ViaStella avec incrustation y faisant référence lors de la diffusion du débat.  En vous remerciant par avance de votre déontologie."

Le débat est diffusé jeudi 15 juin à 20h35 sur ViaStella, disponible en replay à partir de vendredi sur notre chaîne YouTube

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Festival Arte Mare : le prix « Hors les murs » lie milieu carcéral et culture

Près de chez vous

Les + Lus