Les fous de foot de « Minenfootu »

Commentaires, analyses critiques, l’émission " Minenfootu ", créée il y a deux ans et demi et diffusée uniquement sur internet, compte de plus en plus de fans. Cette bande de passionnés enregistre deux fois par mois.

  • Elina Weil
  • Publié le , mis à jour le
Minenfootu, " une émission de racailles pour les racailles ", comme dit " Mamadou ", alias Gilles Secchi... © France 3 Corse Via Stella

© France 3 Corse Via Stella Minenfootu, " une émission de racailles pour les racailles ", comme dit " Mamadou ", alias Gilles Secchi...

" Minenfootu ", c'est avant tout une bande de potes passionnés de foot, supporters du SCB devant l'éternel, qui en octobre 2013, se réunit comme à l'habitude au café du coin pour débriefer le dernier match…

" On a commencé à parler sur le match, ça parlait fort et tout, on a vu des touristes et des amis qui  se mettaient autour de la table, et qui ont commencé à nous écouter et à rigoler, on s'est dit il a quelque chose…" (Gilles Secchi alias " Mamadou ")


Une association 1901, un vrai modèle économique. Partis de rien, l'équipe a rapidement trouvé un moyen de se financer. Vente de t-shirts, abonnements, les footeux ont surtout décroché des partenariats de renom.

" C'est grâce à ça qu'on peut être autonome, grâce à nos partenaires, nos téléspectateurs, nos internautes... Ca nous permet d'acheter le matériel, on est autonome grâceà eux…" (Gilles Secchi alias " Mamadou ")



Succès fou sur internet, elle génère près de 7000 vues à chaque mise en ligne, 400.000 depuis deux ans. Présente sur les réseaux sociaux, une visibilité médiatique nationale, et même une reprise dans Téléfoot.

" Une émission de racailles pour les racailles ! "


Mais la fierté de " Minenfootu ", c'est Cyril, ancien bénévole que l'équipe a réussi à salarier en emploi d'avenir et en CDD de trois ans.

" Dès que je vois quelqu'un dans la rue qui porte un tee-shirt de " Minenfootu ", ça me fait des frissons car c'est grâce à lui que j'ai un travail, que j'ai un emploi…" (Cyril)

Gilles et ses chroniqueurs : des personnalités différentes, des " gueules ", des grandes parfois…

Jean-Marie " L'aboyeur " : " C'est une espèce de continuité de ce qu'on a toujours été, des supporters acharnés, on a été dans les groupes de supporters, on a été au stade seul, on a fait plein de choses par rapport au Sporting…"



" La critique étant constructive, on essaie, en prenant du plaisir, de tirer le club que nous aimons vers le haut " (Anghjulu alias " Footix ")





L'invité, ce jour-là, Paul Marchioni. Ancien capitaine du SCB, il a soulevé la Coupe de France en 1981 et a volontiers accepté l'invitation des Minenfooteux.

" C'est vrai que c'est des passionnés, des fois un peu trop peut-être, mais j'ai trouvé l'émission sympa "..



Objectif : pouvoir embaucher Cyril en CDI, pérenniser l'émission et pourquoi pas, acheter les locaux…

Fous de foot, les " Minenfootu "

Un reportage d'Elina Weil, Philippe Villaret, monté par Philippe Feretti. Intervenants : Gilles alias " Mamadou " ; Cyril, salarié " Minenfootu " ; Jean-Marie alias " L’aboyeur " ; Anghjulu alias " Footix " ; Paul Marchioni, ancien capitaine du SCB - Vainqueur de la Coupe de France 1981.  -   - 

 

Retrouvez l'émission de " Minenfootu ", Facebook et le Twitter de " Minenfootu ".

  • Brest s'empare de la Ligue 2 au terme d'un scénario fou

    Brest, archi-dominateur et longtemps maladroit dans le dernier geste, est parvenu à arracher sur son terrain la victoire contre Reims (2-1), s'emparant de la tête de la Ligue 2, lundi en clôture de la 9ème journée.

    Mis à jour aujourd'hui à 09h25
  • Ligue des champions : Lyon au pied du mur à Séville

    L'OL affronte Seville mardi soir pour son deuxième match de Ligue des Champions. Comment cette rencontre se présente -t-elle aprés la défaite contre Lorient (1-0), alors que Lacazette est blessé, que Rafael est forfait  et que l'équipe se retrouve sans vrai leader ?     

    Mis à jour le 26/09/2016
  • Matmut Atlantique : la pelouse toujours malade

    Les jardiniers du stade l'assurent : l'aspect de la pelouse ne gène pas le jeu... Les footballeurs et les coachs de L1 au contraire se plaignent des difficultés rencontrées sur la pelouse du nouveau stade de Bordeaux, touchée par un champignon.

    Mis à jour le 26/09/2016
les + lus
les + partagés