Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Législatives – Les “héritiers” de Paul Giacobbi dans la 2ème circonscription de Haute-Corse

Pierre Ghionga, Pierre Guidoni, Francis Giudici, candidats dans la 2ème circonscription de Haute-Corse / © FTVIASTELLA
Pierre Ghionga, Pierre Guidoni, Francis Giudici, candidats dans la 2ème circonscription de Haute-Corse / © FTVIASTELLA

Ils sont trois à viser un fauteuil au palais Bourbon dans la 2ème circonscription de Haute-Corse, trois "héritiers" du député sortant Paul Giacobbi qui ne se représente pas. 

Par France 3 Corse ViaStella

Il briguait l'investiture de La République en marche mais n'a pas été choisi. Qu'à cela ne tienne, Pierre Ghionga reste candidat et le Cortenais marchera seul.

Seul, il le sera aussi sur les bancs du conseil départemental. L’élu a indiqué dans un tweet qu'il quittait le groupe Corsica Nova et la Majorité départementale. "Je siégerai comme non inscrit", écrit-il. 


"(Cette décision) a été prise dès que l’investiture a été donnée à Francis Guidici parce que je pense que, et le groupe politique auquel j’appartenais au département et l’exécutif du département, n'ont pas été neutre dans cette décision", explique-t-il.

Proche de Paul Giacobbi, dont il a été conseiller exécutif à l'assemblée de Corse, le candidat DVG assure pourtant que le député sortant n'a pas cherché à influencer sa décision.

"J'étais, je suis et je serais toujours son ami, amis je ne lui ai pas demandé de prendre position dans cette élection, les choses sont claires."

Législatives – Les "héritiers" de Paul Giacobbi dans la 2ème circonscription de Haute-Corse
Pierre Ghionga, candidat (D.V.G.) aux Législatives 2ème circonscription de Haute-Corse; Francis Giudici, candidat R.E.M. aux Législatives 2ème circonscription de Haute-Corse - France 3 Corse ViaStella - Maïa Graziani, Camille Lemeur

Le candidat investi par La république en Marche, c'est donc Francis Giudici. Un autre proche de Paul Giacobbi. Maire de Ghisonaccia, vice-président du conseil départemental, c'est un homme de droite.

Pour la présidentielle, il a soutenu Bruno Lemaire lors des primaires, puis François Fillon, avant de se rallier derrière Emmanuel Macron.

Il pense accéder au second tour des législatives car son électorat ne se limite pas à celui du député sortant.

"Je suis quand même le candidat du président de la République et je pense pouvoir fédérer au-delà, comme je le fais depuis que je suis élu (1993)", indique Francis Giudici.

Et puis il y a le troisième homme, Pierre Guidoni. Maire de Calenzana, ancien conseiller général, et "héritier" lui aussi de Paul Giacobbi, il a annoncé sa candidature en avril.

Se maintiendra-t-il dans ce trio ? Pas moyen de le savoir, car il reste muet depuis l'annonce des investitures de La République en marche.

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Législatives – Situation tendue dans la 2ème circonscription de Haute-Corse

Près de chez vous

Les + Lus