Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Comédie - “Amore, amore” en langue corse au théâtre de Bastia

"Amore, amore", une pièce écrite et mise en scène par Guy Cimino (compagnie Teatrinu) jouée en langue corse au théâtre de Bastia.  / © FTVIASTELLA
"Amore, amore", une pièce écrite et mise en scène par Guy Cimino (compagnie Teatrinu) jouée en langue corse au théâtre de Bastia. / © FTVIASTELLA

Trois familles, trois histoires d’adultères. Écrite et mise en scène par Guy Cimino, "Amore, amore" est jouée samedi au théâtre de Bastia par la compagnie Teatrinu qui propose une pièce en langue corse.

Par France 3 Corse ViaStella

La pièce s’articule autour de trois familles, trois histoires d’adultères. "Ce sont trois petites pièces, avec des personnages qui n’ont rien à voir les uns avec les autres, mais qui vont à la fin du spectacle se réunir dans une espèce de chose indévoilable, mais qu’il faut venir voir !", s’amuse Guy Cimino.

La première ; famille très pauvre essayant de survivre par tous les moyens, la mère monnaie ses faveurs au boucher pour un peu de viande, au boulanger pour quelques croissants, tandis que la belle fille se vend pour une douche bien chaude et que le père se mutile pour essayer de « toucher » une pension d’invalidité.

"Amore, amore" jouée en langue corse au théâtre de Bastia
Guy Cimino, metteur en scène; Jean-Pierre Guidicelli, comédien. - France 3 Corse ViaStella - Frédéric Danesi, Christian Giugliano

La deuxième famille est un vieux couple (pas en âge mais par l’ancienneté du mariage) qui essaye de pimenter sa vie dans l’adultère, surtout le mari qui revendique la liberté sexuelle jusqu’au jour où sa femme le met au pied du mur.

La troisième famille, famille bourgeoise, deux frères ont épousé deux amies. Le jour de leur anniversaire de mariage, ils attendent la visite d’un troisième couple… Celui-ci arrive, mais la femme a été remplacée par un homme étrange… qui a l’air d’en savoir long sur eux… une tablette informatique révèle bien de secrets cachés entre sœurs et beaux-frères…

Mais tout ça n’est que du théâtre et les personnages ne sont pas toujours décidés à obéir aveuglément à l’auteur. Le tout interprété en langue corse.

"Ca amplifie, ça crée une esthétique, une verve différente et puis il y a aussi certaines expressions corses bien de chez nous, qui sont bien typées et qui emmènent à des références collectives", explique Jean-Pierre Guidicelli, comédien.

"Amore, amore", au théâtre de Bastia samedi 6 mai à 20h35. 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Porto-Vecchio - “Sur son dos”, le théâtre en thérapie

Près de chez vous

Les + Lus