Charte de l’emploi local : les Eaux d’Orezza déjà en avance

L'eau d'Orezza est une eau minérale gazeuse française dont la source se trouve à Rapaggio, en Haute-Corse. / © MAXPPP
L'eau d'Orezza est une eau minérale gazeuse française dont la source se trouve à Rapaggio, en Haute-Corse. / © MAXPPP

Les eaux d'Orezza ont signé la charte de l'emploi local lancée par le Président de l'Assemblée de Corse, Jean Guy Talamoni, et ratifiée par plusieurs organismes et syndicats. Mais l’entreprise n’a pas attendu ce document pour favoriser le recrutement des habitants de la région.

Par A.P.

Orezza n'a pas attendu de signer la charte de l'emploi local pour accueillir des jeunes Corses en formation. Chaque année ils sont au moins deux dans l'entreprise.

De même, les 28 employés des Eaux d’Orezza sont tous originaires de la région, ce qui fait la fierté de la propriétaire Marie Laurence Mora.

Charte de l’emploi local : les Eaux d’Orezza déjà en avance
Intervenants : Alice Sangouard, apprentie au service qualité d’Orezza / Florence Rocchi, responsable du laboratoire / Marie Laurence Mora, présidente des Eaux d’Orezza Reportage : Grégoire Alcalay / Daniel Bansard

Revenir travailler en Corse


La signature de la charte ne va donc pas changer grand-chose pour la société de Marie Laurence Mora, mais elle souhaite créer une dynamique.

J’espère que cette signature aidera les autres entreprises et mobilisera encore plus de monde à revenir en Corse. Vous avez trop de Corses à l’étranger et qui ont des compétences. Aujourd’hui je me dit : « Pourquoi ne reviennent-t-il pas en Corse ? »


4 autres entreprises auraient le projet de signer la charte de l’emploi local lancée par le Président de l'Assemblée de Corse, Jean Guy Talamoni.



Mais celle-ci ne fait pas l’unanimité : la préfecture souligne l'aspect discriminatoire et illicite du document.

A lire aussi

Sur le même sujet

Aux sapeurs-pompiers de France, les Corses reconnaissants

Près de chez vous

Les + Lus