Chaque mois, France 3 Corse ViaStella fait ses valises pour vous présenter les lieux et les événements qui font la Corse d'aujourd'hui.

Après Les Rencontres Polyphoniques de Calvi en septembre et l'Université de Corse en octobre, c'est à Patrimonio que France 3 Corse ViaStella s'est arrêté jeudi 10 novembre à l'occasion d'une émission spéciale à re(voir) ici. 

Un peu d'histoire....

ARCHIVES - La célébration de la Saint-Martin, dans l'eglise de Patrimonio (Haute-Corse) / © GERARD BALDOCCHI / MAXPPP
ARCHIVES - La célébration de la Saint-Martin, dans l'eglise de Patrimonio (Haute-Corse) / © GERARD BALDOCCHI / MAXPPP
Soixante et une communes de Corse ont fait de Saint Martin de Tours leur saint patron. Parmi elles, Patrimonio. Autour de la fête religieuse et la célébration proprement dite s'est greffé un festival d'automne de la ruralité. 

Près de dix ans d'existence pour cette manifestation qui, d'année en année, s'enrichit et prend une ampleur importante dans l'île. Elle s'est déroulée cette année du 27 octobre au 11 novembre, avec pour point d'orgue, la fête de la Saint-Martin. 

La fête patronale, sous la bannière de la Confrérie locale, s'accompagne de concerts, de conférences, d'échanges des savoirs "lingua Corsa viva", de chants et musiques du monde, de découverte du territoire...

>>> voir le programme de la manifestation
France 3 Corse ViaStella était en direct tout au long de la journée jeudi 10 novembre, pour une série de reportages et des invités pour parler du territoire de Patrimonio : Jean-Baptiste Arena, viticulteur, 1er adjoint au maire de Patrimonio et Christian Andreani, confrère de San Martinu. 

Une émission spéciale à revoir ici:

Dans les coulisses de cette journée :

En direct du festival de la ruralité à patrimonio

Le chemin de Saint-Martin

Reliant les villes européennes marquées par les traces de la vie du saint ou de son culte, la Via Sancti Martini va traverser la Corse, qui recèle un important patrimoine martinien, matériel et immatériel. "Il y a toujours cette mémoire des Corses nous disant que Martin est venu", explique Serge Grandais, membre du centre culturel européen Saint-Martin de Tours.   

Saint Martin de Tours, aussi nommé Martin le Miséricordieux, a sillonné l'Europe au 4ème siècle pour l'évangéliser et présent partout dans l'église de Patrimonio. Outre les statues et les peintures, les Corses sont aussi les seuls à appeler "Martinu" les agneaux de moins d'un an en référence au col du Saint, confectionné en peau d'agneau.  
Le chemin de Saint Martin passe par la Corse
Christian Andreani, Président du Centre culturel San Martinu Corsica; Serge Grandais, membre du centre culturel européen Saint-Martin de Tours; Sylvie Casalta, Guide-conférencière - France 3 Corse ViaStella - Pierre Nicolas, Fabien Fougère

Le dynamisme du vignoble de Patrimonio


Le vignoble de Patrimonio, marqueur du territoire de la Conca d’Oru s’étend sur 426 hectares. C'est la première zone viticole de Corse à obtenir une AOC en 1968.

Au pied du Cap Corse, cette appellation produit des rouges majoritairement issus du nielluccio, puissants et riches, ainsi que quelques très grands blancs gras et complexes.

Le vignoble de Patrimonio compte quatre cépages répartis sur sept communes. Aujourd’hui trente-sept vignerons y exercent, dont vingt-trois sont classés bio. 
Le vignoble de Patrimonio
Laetitia Albertini, vigneronne; Eric Poli, président du Comité intersyndical des vins de Corse; Philippe Rideau, oenologue; Toussaint Marfisi, vigneron; Mathieu Marfisi, président de l'Association des vignerons de Patrimonio - France 3 Corse ViaStella - Frédéric Danesi, Guillaume Leonetti
 

Ruralité, désertification et résistance

Si globalement la Corse connait une démographie très dynamique dans les villes et les petites aires urbaines, les communes les plus petites sont très fragilisées.

Comme dans les Hautes-Pyrénées, dans les Hautes-Alpes ou encore la Creuse, en Corse les communes très peu denses -moins de 25 habitants au km2- occupent  56% du territoire. 

Ces communes très rurales sont les seules de Corse à reculer. Si le Giunsani, microrégion du nord-est de la Corse, a gagné un peu de monde ces vingt dernières années, depuis 1962 il en a au final perdu presque 200.

Les communes très peu denses sont les communes les plus fragiles, les seules qui perdent de la population dans une démographie insulaire globalement en forte croissance. (Insee flash janvier 2016)

Ruralité : désertification et résistance

 

A 12h25 dans Prima Inseme

Pour votre rendez-vous quotidien du 12/14, c'est Francesca Pesquié-Olivesi qui sera sur place avec 3 invités :

Jean-Baptiste Andreani   

musicien, joueur de cetera, il fait partie du groupe Caramusa. Il nous parlera des anciens instruments de musiques corses  (cialamella , pivana , pirula , etc…) et de leur importance dans le patrimoine culturel insulaire car le festival c'est aussi beaucoup de rencontres autour de la musique. Il jouera un morceau de cetera lors de l’émission.

Sylvie Casalta

guide et conférencière, spécialiste du patrimoine et de la valorisation des itinéraires liés à Saint Martin en Corse. Avec des reportages sur les tableaux, les églises et le circuit agro-pastoral de la Saint Martin.