publicité

Une tête de sanglier découverte devant une salle de prière musulmane à Corte

Une tête de sanglier et des viscères ont été découverts, accrochés à la porte d'une salle de prière musulmane, vendredi matin à Corte (Haute-Corse), a indiqué la gendarmerie.

  • Par Grégoire Bézie
  • Publié le , mis à jour le
Technicien d'Investigation Criminelle (photo d'illustration) © LE DAUPHINE LIBERE/Fabrice ANTERION/MAXPPP

© LE DAUPHINE LIBERE/Fabrice ANTERION/MAXPPP Technicien d'Investigation Criminelle (photo d'illustration)

La découverte a eu lieu au moment de la première prière, vers 6h15. Une enveloppe "épaisse", qui n'a pas été ouverte, a également été retrouvée pendue aux défenses de l'animal, et a été remise à la gendarmerie chargée de l'enquête.

Les enquêteurs ont procédé aux constations avant d'enlever rapidement la carcasse. Une enquête a été ouverte confiée à la gendarmerie.
09/01/15 - Une tête de sanglier a été découverte accrochée à la porte d'une salle de prière musulmane à Corte (Haute-Corse) © DR

© DR 09/01/15 - Une tête de sanglier a été découverte accrochée à la porte d'une salle de prière musulmane à Corte (Haute-Corse)


Cet acte intervient alors que responsables religieux et antiracistes ont condamné mercredi l'attentat "barbare" contre Charlie Hebdo et appelé, dans l'unité, à prévenir tout amalgame associant l'islam à cette "monstruosité".

Une tête de sanglier devant une salle de prière musulmane à Corte

Yassine Berraïda, association des Marocains de Corte; Dominique Schuffenecker, sous-préfet de Corte; Antoine Sindali, maire de Corte. EQUIPE: Antoine Albertini, Lie Dje, Anne-Laure Louche


Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi et jeudi dans les principales villes de Corse pour dénoncer la tuerie perpétrée au journal satirique Charlie Hebdo, qui a fait douze morts.
les + lus
les + partagés