Trois morts sur les routes de Haute-Corse

© THIERRY ZOCCOLAN/AFP
© THIERRY ZOCCOLAN/AFP

Trois personnes ont perdu la vie dimanche soir lors de deux accidents de la route qui ont eu lieu sur les communes d’Occhiatana et de Ghisonaccia. Impliquée dans ce dernier, une fillette de 7 ans a été transportée à l’hôpital en état d’urgence absolue.

Par France 3 Corse ViaStella

Trois morts, un blessé grave. C’est le terrible bilan qui s’est noué à une heure d’intervalle dimanche soir sur les routes de Haute-Corse. A Occhiatana d’abord, aux alentours de 19h. Une jeune femme de 25 ans a perdu la vie lors d’un choc frontal dans un virage entre un 4x4 et un scooter.

Le conducteur du deux-roues, un jeune homme de 17 ans originaire de la microrégion a été héliporté vers le centre hospitalier d’Ajaccio. Sa passagère, en arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée des secours n’a pas pu être ré-animée.

Le conducteur de la voiture, très choqué, a également été pris en charge au centre hospitalier de Calvi. Selon des témoins, le 4x4 aurait voulu doubler un cycliste lorsque la collision est survenue. L’enquête a été confiée à la gendarmerie de L’Ile Rousse.

Deux morts à Ghisonaccia

L’autre drame s’est déroulé à peine une heure plus tard, vers 20h sur la côte Est de l’Ile. Là encore, une collision frontale est à l’origine du bilan qui faisait état dimanche soir de deux morts et un blessé en état d’urgence absolue.

Deux voitures se sont percutées sur la route du front de mer, à Ghisonaccia. Sous la violence du choc, les deux conducteurs, un jeune homme de 24 ans et une femme de 53 ans, tous deux originaires de la microrégion, ont perdu la vie.

Une fillette de 7 ans a également été très gravement blessée dans l’accident. Elle a été évacuée vers l'hôpital de Bastia dans un état d’urgence absolue. Lundi après-midi, son pronostic vital n'était plus engagé, a-t-on appris auprès du centre hospitalier. L'enfant devrait sortir dans les prochains jours. 

Selon les premières constatations de la gendarmerie, la vitesse pourrait être à l’origine de l'éaccident

Sur le même sujet

Aux sapeurs-pompiers de France, les Corses reconnaissants

Près de chez vous

Les + Lus