Coup d’arrêt pour la vente du couvent Santa Catalina de Sisco

Couvent de Sisco : les dessous d'une vente à rebondissements
Nicole Boccador Hirigoyen, associée de la SCI Santa Catalina; Ange-Pierre Vivoni, maire de Sisco - France 3 Corse ViaStella - Solange Graziani, Daniel Bansard

L’affaire immobilière n’en est plus une !  L’associée de Yann Streiff dans la SCI Santa Catalina, propriétaire du couvent de Sisco, a dénoncé la mise en vente de la propriété que l’avocat avait pour ambition de vendre pour un peu plus de 2,1 millions d’euros.

Par France 3 Corse ViaStella

Une histoire qui sent "le piège". C’est en tout cas le sentiment de Nicole Boccador Hirigoyen. L'associée de l'avocat Yann Streiff dans la SCI Santa Catalina, propriétaire du couvent du même nom à Sisco, dans le Cap Corse, dénonce les conditions de sa mise en vente. 

La propriété a été mise en vente fin janvier pour un peu plus de 2,1 millions d’euros. La mairie de Sisco, qui souhaite que le bâtiment protégé au titre des monuments historiques reste sur sa commune, s'est portée acquéreur.

Le hic est que la mise en vente s’est faite sans l’accord de Nicole Boccador Hirigoyen qui a indiqué à France 3 Corse ViaStella l'"avoir appris par la presse tout récemment."

"Coup d’arrêt à la vente du couvent Santa Catalina de Sisco"
Par téléphone, Nicole Boccador Hirigoyen, associée de l'avocat Yann Streiff dans la SCI Santa Catalina, propriétaire du couvent de Sisco. - France 3 Corse ViaStella

Les deux associés s’étaient déjà opposés lors d’une précédente vente au printemps 2016 où "des acquéreurs potentiels "qataris" visitaient régulièrement la propriété de Santa Catalina à des fins d'acquisition".

Nicole Boccador Hirigoyen, qui détient 30% des parts de la SCI, avait alors adressé un courrier à son associé pour lui signifier "une réponse négative formelle et claire lorsqu'il a tenté de mettre en vente le couvent Santa Catalina "à n'importe quel prix"."

Ma connaissance des affaires judiciaires retentissantes de l'avocat Streiff sur le continent, m'ont dicté ma conduite : ne pas céder aux pressions de mon associé (…).

"Cette transaction ne saurait avoir lieu en dehors d'un cadre légal en présence de son associé, et du créancier au profit duquel il a nanti la totalité de ses parts", a-t-elle encore indiqué, précisant être prête à vendre mais en priorité "aux Corses ou à la Corse".

Le couvent Santa Catalina, est le premier couvent de Corse, dont les soubassements pourraient remonter au 12e siècle. La propriété compte plusieurs corps de bâtiments et s’étend sur vingt-cinq hectares dont quinze appartiennent déjà à la commune de Sisco.

A lire aussi

Sur le même sujet

CALVI AEROPORT

Actualités locales

Les + Lus