Expo - “Secrets d'épaves” au musée de Bastia

Corse - Le P47 de Miomo (Haute-Corse) / © STEPHAN LE GALLAIS / Facebook
Corse - Le P47 de Miomo (Haute-Corse) / © STEPHAN LE GALLAIS / Facebook

De l’Antiquité à la Seconde Guerre mondiale, "Secrets d’épaves, 50 ans d’archéologie sous-marine en Corse" présente au musée de Bastia plus de 300 objets. De nombreuses épaves ont été photographiées par Stephan Le Gallais, amateur de plongées profondes…

Par France 3 Corse ViaStella

La Seconde guerre mondiale, c'est le domaine de prédilection de Stéphan Le Gallais. Dès qu'il le peut, ce photographe-amateur de 50 ans s'immerge pour capturer ce que la Corse cache sous ses eaux.

Ce jour-là, c'est un vestige aérien de la Seconde guerre mondiale remarquablement bien conservé qui attend le plongeur. Un chasseur américain qui a amerri au large de Miomo sur un petit fond sableux. 70 ans après, l'avion est resté entier. 

Comme ce P-47 Thunderbolt, il existerait le long du littoral corse, entre 400 et 700 épaves sous-marines, datées de l'Antiquité à la 2de Guerre mondiale. 

Corse - Secrets d'épaves, 50 ans d'archéologie sous-marine
Stéphan Le Gallais, photographe - France 3 Corse ViaStella - Grégoire Alcalay, Alex Gouty

De 20 à 80 mètres de profondeur, Stéphan Le Gallais en a photographiées des dizaines. Son travail historique est exposé au musée de Bastia, au côté d'objets archéologiques uniques : des amphores, des vases et même des pièces du fameux trésor de Lava.

300 objets d’exception sont exposées au Palais des gouverneurs. Preuve, s'il en était encore besoin, de la richesse des fonds sous-marins insulaires. Le ministère de la culture recense près de 700 objets enfouis le long des côtes corses.

"Secrets d’épaves, 50 ans d’archéologie sous-marine en Corse", au musée de Bastia, jusqu'au 23 décembre 2017.

Sur le même sujet

Hôpital de Bonifacio : le STC réclame le départ du directeur

Près de chez vous

Les + Lus