Législatives - Bisbille à droite sur un supposé soutien aux nationalistes

(Archives) Municipales 2014 : Jean Louis Milani officialise sa candidature à Bastia / © FTViaStella
(Archives) Municipales 2014 : Jean Louis Milani officialise sa candidature à Bastia / © FTViaStella

Le député LR sortant de la 1ère circonscription de Haute-Corse, a laissé entendre que Jean-Louis Milani, adjoint au maire de Bastia et Divers droite, soutenait le candidat nationaliste, Michel Castellani. Ce dernier a résolument réfuté.

Par France 3 Corse ViaStella

Lors de la soirée électorale du 1er tour des élections présidentielles, Sauveur Gandolfi-Scheit, invité à commenter ses résultats (en ballotage défavorable à 21,73%), il a rapporté une "rumeur" selon laquelle il n'était pas soutenu par des élus à Bastia et qui expliquerait en partie son score :

"Michel Castellani, quand il passait voir des gens qui étaient de droite, il disait que Jean-Louis Milani l'appuyait. C'est ce que l'on m'a répété. Maintenant je ne sais pas. C'est certain que les rumeurs sont vraiment particulières", a-t-il ainsi affirmé.


Le candidat nationaliste, interrogé sur ce supposé soutien, s'est bien gardé de répondre à la question.

Législatives - Bisbille à droite sur un supposé soutien aux nationalistes
Intervenant : Sauveur Gandolfi-Scheit, candidat dans la 1ère circonscription de Haute-Corse - France 3 Corse ViaStella

Dans un communiqué à la presse, lundi 12 juin, Jean-Louis Milani répond :

Sauveur Gandolfi-Scheit "a cru bon devoir affirmer que j’aurais soutenu M. Castellani. Rien ne l’y autorise."

Il rappelle qu'il l'a soutenu publiquement. Et conclu : "Chacun aura compris qu’il lui est plus facile de voir la paille dans l’œil du voisin que la poutre dans le sien."

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Embauches : le président du conseil départemental de la Corse-du-Sud se défend de tout clientélisme

Près de chez vous

Les + Lus