Législatives – Sauveur Gandolfi-Scheit brigue un 3e mandat dans la 1e circonscription de Haute-Corse

Sauveur Gandolfi-Scheit, le 16 mai 2017 / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Sauveur Gandolfi-Scheit, le 16 mai 2017 / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

La circonscription est celle la plus peuplée de Corse. Sa spécificité : elle est très concentrée autour de Bastia. Le député sortant, Sauveur Gandolfi-Scheit, investi par le parti Les Républicains, se présente pour un troisième mandat.

Par France 3 Corse ViaStella

Avec 94.959 habitants (en 2013), la circonscription est la plus peuplée de Corse. Surtout, 90% de la population vit entre Sisco et Lucciana.

Les électeurs se concentrent donc beaucoup à Bastia et dans 5 communes alentours : plus de 40.000 électeurs sur les 58.797 inscrits.

Législatives – Dans la 1e circonscription de Haute-Corse, Sauveur Gandolfi-Scheit brigue un 3e mandat
Intervenants : Fabrice Bert, conducteur de bus; Pascal, habitant de Santu Petru di Tenda; Toussaint Pietrera, habitant de Santu Petru di Tenda; Marc Tomi, maire de Santu Petru di Tenda - France 3 Corse ViaStella - Anne-Marie Leccia, François Albert Bernardi, Céline Maciejewski, Joseph Ienco, Francia Rajanoarison

"La première circonscription de Haute-Corse est la seule qui depuis 1978, ait été gagnée plus souvent par la gauche, 5 fois, que par la droite, 3 fois", explique le politologue, Andria Fazi.

Il poursuit : "Elle n'a changé que deux fois d'orientation politique. En 1981, vers la gauche, et en 2007, vers la droite."

Selon lui, "le président du Conseil départemental, François Orlandi, soutenu par la République en marche! apparaît comme un concurrent sérieux [de Sauveur Gandolfi-Scheit, NDLR]. Mais il pourrait accuser un déficit de soutien dans les plus grandes communes."

Entretien avec Andria Fazi - 1e circonscription de Haute-Corse
Andria Fazi - France 3 Corse ViaStella - Sylvie Acquaviva

Outre Sauveur Gandolfi-Scheit, ils sont 10 à convoiter son siège au Palais Bourbon:

  • Christophe Canioni, candidat d’Avvene corsu;
  • Michel Castellani, candidat des nationalistes;
  • Julien Morganti, sans étiquette, inscrit dans la majorité présidentielle;
  • François Orlandi, candidat de La République en Marche;
  • Michel Stefani, candidat du Parti communiste;
  • Florence Juralina, candidat du Parti animaliste;
  • Romain Padovani, candidat Union Populaire République;
  • Catherine Laurenti, candidate La France Insoumise;
  • Olivier Josué, candidat Lutte ouvrière;
  • René Cordoliani, candidat Front national.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Élections territoriales : Jean-Charles Orsucci leader de La République en marche

Près de chez vous

Les + Lus