Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Haute-Corse : des familles d'accueil pour héberger des personnes âgées

Des famille d'accueil pour des personnes âgées ou handicapées
Intervenants : Véronique Bartoli, accueillante agrée; Charlotte Mattei, chef de service accueil et hébergement Pôle solidarité de Haute-Corse - France 3 Corse ViaStella - Anne-Marie Leccia, Christian Giugliano

Le département de la Haute-Corse vient de lancer une nouvelle campagne pour trouver des familles d'accueil pour les personnes âgées. Face au vieillissement de la population, l'accueil chez des particuliers pourrait bien être une solution au manque de structures spécialisées.

Par France 3 Corse ViaStella

Les familles d’accueil sont-elles l’alternative aux maisons de retraite et aux grandes structures ? Alors que la part des plus de 60 ans va augmenter significativement dans les prochaines années, la demande d’hébergement risque de dépasser l’offre d’accueil et la solution pourrait bien venir des particuliers.

En Corse, 62 familles agréées (30 en Haute-Corse et 32 en Corse-du-Sud) proposent déjà cet accueil. Le dispositif départemental existe depuis déjà 29 ans mais certains comme Véronique Bartoli n’a pas attendu longtemps avant d’ouvrir sa maison aux anciens.

Une collocation pour seniors

Son domicile peut accueillir trois personnes maximum en même temps. Pour l’hôte, partager son intimité avec les seniors est "un choix de vie" qui implique un travail à temps plein 24h/24.

Un accueil très réglementé

Mais pour devenir hôte, il faut un agrément et une évaluation médico-sociale suivie par des professionnels compétents du pôle solidarité du département.

Visites inopinées, formation, contrôle du logement, l’accueil chez les particuliers est très réglementé et son suivi nécessite des évaluations régulières. Un contrat de gré à gré lie les deux parties et l’hébergement revient entre 1500 et 2000 euros par mois.



Le département de la Haute-Corse lance une campagne de communication. La précédente avait permis de doubler la capacité d’accueil en 3 ans.

A lire aussi

Sur le même sujet

incidents Bastia-OL : 16 personnes jugées

Près de chez vous

Les + Lus