Cette victoire du candidat confirme la poussée nationaliste en Corse. Michel Castellani, professeur d'économie, a ainsi recueilli plus de 20 points d'avance sur son concurrent, le député sortant Les Républicains Sauveur Gandolfi-Scheit.

Législatives - Portrait de Michel Castellani

Ce dernier était déjà en ballotage défavorable arrivant second avec 21,73% des voix, soit avec 9 points de retard avec Michel Castellani qui avait recueilli 30,42% des voix.


Ce vote s'inscrit dans la dynamique venant du premier tour des élections législatives où trois candidats nationalistes se sont qualifiés dans les quatre circonscriptions de Corse.

En Haute-Corse, les deux candidats nationalistes étaient en ballotage favorable au premier tour des élections législatives.

1e circonscription de Haute-Corse – Michel Castellani (nationaliste) et Sauveur Gandolfi-Scheit (LR)

Intervenants : Michel Castellani, Candidat Pè à corsica aux législatives (1ère circonscription); Sauveur Demasi, Assesseur à Biguglia  - France 3 Corse ViaStella  - Pierre Nicolas, Guillaume Leonetti, Marion Fiamma, Frédéric Danesi, Anne-Marie Leccia, Anne-Laure Louche