SC Bastia - Mais que va devenir le stade Armand Cesari ?

Archives - Le stade Armand-Cesari, à Furiani (Haute-Corse) / © JDP / LUCCHINI
Archives - Le stade Armand-Cesari, à Furiani (Haute-Corse) / © JDP / LUCCHINI

La Communauté d’agglomération de Bastia (CAB) propriétaire du stade Armand Cesari a saisi le tribunal administratif de Bastia afin de procéder à la désignation d’un expert, après le naufrage sportif et financier du SC Bastia, locataire des lieux encore aujourd’hui.

Par France 3 Corse ViaStella

500.000 euros. C’est ce que le SC Bastia doit encore à la Communauté d’agglomération de Bastia pour la location du terrain, a-t-on appris jeudi matin, auprès de la collectivité.

La convention signée entre le CAB et la SASP Sporting Club de Bastia, qui fixe les modalités de location du stade, est toujours en vigueur, a indiqué le directeur général des services de la CAB, Jean-Michel Ferry, "et elle le restera jusqu’à un éventuel dépôt de bilan ou liquidation de la SASP".

Le SC Bastia, qui devrait au mieux évoluer en national 3, ne devrait plus jouer sur la pelouse du stade Armand Cesari, dont le coût d’utilisation serait trop onéreux pour un club amateur.

SC Bastia - Mais que va devenir le stade Armand Cesari ?
Reportage : Henri Mariani, Alex Gouty

1,5 millions d'euros par an 


La CAB devra donc déterminer rapidement "les conditions d’utilisation du stade, ainsi que sa finalité", explique encore la communauté d’agglomération. Car le stade Armand Cesari coûte cher, des frais fixes estimés à 1,5 millions d’euros par an:

  • 5 à 600.000 euros pour l’entretien de la pelouse, l’éclairage et les assurances;
  • 400.000 euros pour l’entretien des bâtiments, bureaux, tribunes et toitures;
  • 500.000 euros au titre de l’annuité d’emprunt.
Et comme si cela ne suffisait pas, la Communauté d’agglomération de Bastia doit également faire face à une détérioration de la pelouse, qui semble inutilisable faute d’entretien depuis plusieurs semaines. Jusqu’alors la convention bipartite stipulait que cet entretien était entièrement à la charge du club.

La CAB a saisi le tribunal administratif de Bastia afin de procéder à la désignation d’un expert. Une démarche indispensable explique la communauté d’agglomération afin de disposer "d’un cadre juridique approprié pour défendre et préserver le patrimoine de la collectivité."

Sur le même sujet

SC Bastia - Mais que va devenir le stade Armand Cesari ?

Près de chez vous

Les + Lus