Transports collectifs : Bastia passe aux bus hybrides

Environnement - Première mise en circulation pour les deux premiers bus hybrides de la Communauté d'Agglomération de Bastia, le 5 sptembre 2017. / © J.ROESER / FTVIASTELLA
Environnement - Première mise en circulation pour les deux premiers bus hybrides de la Communauté d'Agglomération de Bastia, le 5 sptembre 2017. / © J.ROESER / FTVIASTELLA

Dès la rentrée scolaire, les usagers de la Ligne 1 (Toga-Hôpital) pourront profiter des deux premiers bus hybrides, mis en service sur le réseau de transports en commun de la Communauté d’Agglomération de Bastia (CAB).

Par Grégoire Bézie / France 3 Corse ViaStella

Fini la fumée derrière les bus bastiais ? Pas tout-à-fait, mais la CAB promet du mieux dès le 5 septembre avec la mise en service de deux bus hybrides, diesel-électrique. Un premier pas sur son parc qui compte 30 véhicules. 

Des nouveaux véhicules plus respectueux de l'environnement que les collectivités locales n'hésitent plus à acheter, encouragées par des mesures fiscales avantageuses.

716.200 euros hors taxe ont été investis pour l’achat de ces deux bus, indique la CAB, financés pour l’un à 80% au titre du dispositif Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) et à 60% pour le second dans le cadre des Investissements Territoriaux Intégrés (PO Feder 2014-2020).

Transports collectifs : Bastia passe aux bus hybrides
François Tatti, président de la Communauté d'Agglomération de Bastia; Antoine Piezzoli, commercial - France 3 Corse ViaStella  - François-Albert Bernardi; Julie Roeser

Moins polluant, plus silencieux


C’est une bonne nouvelle pour l’indice de qualité de l’air de la ville de Bastia. La CAB espère réduire de 25% sa consommation de carburant et d’autant la pollution atmosphérique au CO2, jusqu’à 50% pour les émissions d’oxydes d’azote.

Pour les riverains de la ligne principale de Bastia, c’est également moins de nuisances sonores. Ces bus passeront à l’électrique une trentaine de mètres avant leur arrivée et au départ des arrêts. 

Et l’effort se poursuit aussi du côté de la ville de Bastia, déjà propriétaire de onze véhicules propres. D’ici la fin de l’année, la municipalité prévoit d’en remplacer vingt autres par des véhicules 100% électriques.

Sur le même sujet

L’histoire de la Corse racontée en bande-dessinée

Près de chez vous

Les + Lus