Vins : le domaine Orenga de Gaffory fête ses 50 ans

50 ans du domaine d'Orenga

L'un des domaines les plus prestigieux de l'appellation (AOP) Patrimonio célèbre ses 50 ans. L’occasion de revenir sur deux de ses particularités : la culture biologique et l’affection de son propriétaire pour l’art contemporain.

Par P.S.

Sur les rivages du golfe de Saint-Florent, il semble que la culture de la vigne date de l’époque romaine. En 1966, Pierre Orenga de Gaffory s’y installera à son tour, créant un domaine qui fera beaucoup dans la reconnaissance de l’appellation Patrimoniu.

Lorsqu’en 1974, Henri Orenga de Gaffory rejoint son père, il décide de vinifier et de commercialiser directement les vins du domaine. Il se souvient : « Quand on a démarré ici il y avait une coopérative, ça n’a pas du tout marché. Puis on a fait le choix de commencer un investissement dans une petite cave avec des moyens qui n’étaient pas énormes, des moyens techniques qui n’étaient pas ce qu’ils sont maintenant, un savoir-faire qui n’était pas celui qu’on a maintenant. Et puis on a progressé ».

Le domaine s’est étendu, il compte désormais 56 hectares répartis sur cinq communes de l’appellation Patrimoniu. En 2016 il opère sa conversion à la culture biologique.
Chronologie du domaine Orenga de Gaffory à partir de 1989 / © Dossier de presse
Chronologie du domaine Orenga de Gaffory à partir de 1989 / © Dossier de presse

Viticulteur et amateur d'arts, Henri Orenga de Gaffory a fait du domaine d’Orenga une entreprise  atypique en ouvrant ses caves aux artistes contemporains. Pour célébrer les 50 ans de l’exploitation, une exposition est organisée où des œuvres d’art gigantesques ont été réalisées. Toutes s’inspirent d’une thématique qui va si bien à la vigne et au vin : le temps.

 

Sur le même sujet

La 28e édition des Nuits de la guitare est lancée

Près de chez vous

Les + Lus