Loi travail : des mobilisations en Corse ce mardi

© Stella Rossi
© Stella Rossi

Dans le cadre de la journée nationale de mobilisation contre la loi travail, les organisations syndicales ont manifesté en Corse ce mardi à Bastia et à Ajaccio.

Par France 3 Corse ViaStella

Les organisations syndicales étaient dans les rues en Corse ce mardi pour dire "non à la loi travail"

A Ajaccio, une centaine de personnes de la CGT, de FO et FSU sont parties de la gare pour rejoindre la préfecture en scandant "Myriam ton projet de loi est une connerie". 
© Stella Rossi
© Stella Rossi
© Stella Rossi
© Stella Rossi

Si la loi travail n'est pas retirée, la CGT a indiqué qu'elle appellerait la gauche à voter la motion de censure pour faire tomber le gouvernement

A Bastia, plus de 150 opposants à la loi El Khomri ont défilé du palais de justice jusqu'à la préfecture pour montrer qu'une mobilisation locale est importante.
© Typhaine Urtizverea
© Typhaine Urtizverea
© Typhaine Urtizverea
© Typhaine Urtizverea

"Je pense qu'à un moment donné, si le gouvernement ne veut pas reculer, il faudra peut-être appeler à une grève générale pour qu'il comprenne et entende qu'aujourd'hui la quasi-totalité de la population est contre cette loi" a indiqué Dominique Biaggi, du syndicat STC.

Le reportage de Stella Rossi, Jennifer Cappai, Pierre Nicolas et Typhaine Urtzverea :
Loi travail : mobilisations en Corse ce mardi
Dans le cadre de la journée nationale de mobilisation contre la loi travail, les organisations syndicales ont manifesté en Corse ce mardi à Bastia et à Ajaccio. - France 3 Corse ViaStella

Intervenants :
  • Pierre-Jean Battestini, Secrétaire générale CGT Haute Corse
  • Jean-Michel Biondi, Secrétaire général CGT Corse du sud
  • Paul Giacomoni, Secrétaire général Force Ouvrière Corse
  • Erwan Lehoux, Jeunesse du Parti communiste
  • Charles Bauvert-Buonaguidi, Secrétaire départementale FSU finance Corse du sud

Les opposants à la loi travail convergent vers Paris

Pour la première fois en plus de trois mois de contestation, les opposants au projet de loi travail convergent sur Paris pour une journée de mobilisation nationale ce mardi que la CGT prédit "énorme".

A ceux qui "spéculent" sur la démobilisation, "nous allons faire la démonstration" d'une mobilisation "comme nous n'en avons jamais connue depuis quatre mois", a lancé samedi le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez.

Quelques 450 cars avaient été affrétés samedi en région parisienne, selon lui, pour que les contestataires puissent rejoindre le cortège dans la capitale, qui partira vers 13H15 de la place d'Italie pour rejoindre les Invalides, à l'appel de l'intersyndicale (CGT, FSU, FO, Solidaires, Unef, UNL, Fidl).

Sur le même sujet

Hôpital de Bonifacio : le STC réclame le départ du directeur

Près de chez vous

Les + Lus