C’était une décision très attendue par les exploitants agricoles de Corse. Après une sécheresse exceptionnelle cet été, les stocks de fourrages sont au plus bas bon nombre d’éleveurs, en Corse comme dans plusieurs régions de France.

Cette situation avait poussé la Confédération paysanne à alerter le ministère de l'inquiétude de certains agriculteurs d'avoir à nourrir leurs troupeaux dès l'été avec du foin fraîchement coupé, puisant ainsi dans les réserves normalement dévolues à l'alimentation du bétail en hiver.

Le ministre de l’Agriculture "a demandé à la Commission européenne de déroger à l'interdiction de valorisation des jachères", indique un communiqué. En clair, les exploitants pourront utiliser les terres déclarées en jachère sans perdre leur subvention européenne.

Manque de fourrage: la Corse va bénéficier d’une dérogation de l’Europe

Fanfan Nicolai, berger à Alata; François Sargentini, président de l'ODARC  - France 3 Corse ViaStella  - Solange Graziani, Marc-AntoineRenucci


La Commission européenne a pris, le 28 août, une décision "autorisant certains États membres, dont la France, à appliquer des dérogations" pour le versement du paiement vert, une aide européenne qui s'inscrit dans la politique agricole commune (PAC), au titre de la campagne 2017.

Cette décision se matérialise en France sous la forme d'un arrêté du ministère publié ce mercredi, lequel permet de "considérer les jachères valorisées comme une culture à part entière au titre de la diversification des cultures pour la campagne 2017", même lorsqu'elles sont fauchées ou pâturées.

"En l'absence de dérogation, celles-ci auraient perdu leur caractère de ‘jachère’ avec comme conséquence une baisse possible du paiement vert pour l'agriculteur", explique le ministère. Le montant de ce paiement vert s'élève en moyenne à 84 euros par hectare.

"La Commission précise que les dérogations ne peuvent s'appliquer qu'aux zones d'élevage touchées par la sécheresse" et ne concerne donc qu'une liste de départements des régions suivantes, parmi lesquelles la Haute-Corse et la Corse-du-Sud.