La plongée en apnée : une activité risquée qui demande une bonne préparation

Depuis le début de la saison estivale, deux jeunes hommes ont perdu la vie en pratiquant la plongée en apnée. L’occasion pour les adeptes de ce sport de rappeler à quel point le respect des règles est primordial.

Par A.P.

Avant même d’être dans l’eau, le travail de préparation pour Carl Hernandez. Celui-ci se concentre sur le bateau, avant d’arriver sur le site où il va plonger. Le drapeau pour signaler les plongeurs est installé sur son navire.

Puis il est temps de se mettre à l’eau. Ici encore, pas de précipitation : Carl pratique une respiration lente et ample afin de ralentir son cœur. Il en profite pour relâcher la tension sur tous ses muscles de son corps.

L’objectif de ce travail : conserver cette relaxation au moment de la plongée pour consommer le moins d’oxygène possible.

La plongée en apnée : une activité risquée qui demande une bonne préparation
Intervenants : Carl Hernandez, plongeur en apnée / Bruno Maestracci, directeur du SDIS (Service Départemental Incendie et Secours) Reportage : Marie-Françoise Stefani, Jennifer Cappai

« Les sensations, c’est la base de l’apnée »


Dans le silence et le bleu cristallin,  le plaisir de la plongée commence. Mais, comme le rappelle Carl, il faut rester vigilant et constamment écouter son corps :

Il faut apprendre à ne pas vouloir brûler les étapes et y aller par toutes petites touches pour la conquête du temps d’apnée et de la profondeur. Il faut savoir ne pas se laisser griser par la vue d’un beau poisson et oublier ses sensations.
Les sensations, c’est la base de l’apnée. Beaucoup plus qu’une montre, ce sont les sensations qui vont nous dire quand décrocher du fonds et remonter à la surface.

La remontée est le moment le plus critique. Certains gestes sont conseillés : remettre le tuba en bouche et prendre une position horizontale lorsqu’on arrive en surface.
 

Jamais assez de prudence


Pour Carl les conseils de prudence ne sont jamais assez répétés. Deux jeunes hommes de 20 et 30 sont décédés au mois de juillet au cours d'une plongée en apnée.

Les pompiers font le même constat : ce sont souvent des apnéistes inexpérimentés, qui ne respectent pas les règles de sécurité, qui sont victimes de ce sport.

La préfecture maritime rappelle elle aussi quelques conseils :

  • Préparer sa plonger, connaître l’environnement et se faire accompagner
  • Connaître son équipement et sa forme physique
  • Savoir alerter lorsque survient un imprévu

A lire aussi

Sur le même sujet

La plongée en apnée : une activité risquée qui demande une bonne préparation

Près de chez vous

Les + Lus