Pro ou anti-référendum, la Catalogne sous pression

Une affiche montre le "combat" entre, le premier ministre espagnol Mariano Rajoy (L) et le président du gouvernement catalan Carles Puigdemont. / © Josep LAGO / AFP
Une affiche montre le "combat" entre, le premier ministre espagnol Mariano Rajoy (L) et le président du gouvernement catalan Carles Puigdemont. / © Josep LAGO / AFP

Le parlement Catalan a décidé d'organiser un référendum sur l'indépendance le 1er octobre prochain. Malgré l'opposition de Madrid, de nombreux élus catalans restent mobilisés et assurent qu'ils organiseront ce vote. 

Par France 3 Corse ViaStella

Plusieurs centaines de personnes ont assisté dimanche à Madrid à une réunion de soutien au référendum interdit par la justice sur l'indépendance de la Catalogne le 1er octobre.

Depuis la convocation du référendum par le gouvernement indépendantiste catalan le 6 septembre, les institutions espagnoles ont multiplié les interdictions et actions visant à empêcher sa tenue, la justice l'ayant déclaré anticonstitutionnel.

"Liberté d'expression!" ; "Droit à décider!" ; "Nous n'avons pas peur!", ont scandé les participants dans la rue sous le regard de plusieurs policiers.

Malgré l'opposition de Madrid, le gouvernement catalan se montre déterminé à organiser le vote et à déclarer l'indépendance de la région si le oui l'emporte.

La société catalane est profondément divisée sur l'indépendance : lors des élections  régionales de septembre 2015, les listes indépendantistes avaient obtenu 47,8% des suffrages. Les partis non indépendantistes avaient obtenu quelque 51,7% des suffrages.



Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Aux sapeurs-pompiers de France, les Corses reconnaissants

Près de chez vous

Les + Lus