publicité

Monaco: Le Palais, mécontent, ne cautionne pas le film "Grace de Monaco" avec Nicole Kidman

Son SAS le Prince Albert II et ses deux soeurs n'ont pas apprécié un article de Paris Match fin décembre et ils le font savoir par un communiqué ferme peu habituel du Palais. La production du film est mise en cause.    

  • Par Olivier Le Creurer
  • Publié le 15/01/2013 | 17:33, mis à jour le 15/01/2013 | 17:43
© VALERY HACHE / POOL / AFP

© VALERY HACHE / POOL / AFP

S.A.S. le Prince Albert II, S.A.R. la Princesse de Hanovre et S.A.S. la Princesse Stéphanie de Monaco ont décidé de réagir à certaines déclarations qu'ils jugent inexactes, faites par la production du film "Grace de Monaco" et qu'ils estiment "prétendument consacré à leurs parents".

   Dans un communiqué publié mardi après-midi ils déclarent qu' "aux termes de ces déclarations, le «Palais» (sic) aurait été "rassuré par l'exigence totale de crédibilité de la production" et (re-sic) "n’aurait pas demandé de changements significatifs sur le scénario".
   N'ayant nullement été associé à ce projet, le scénario remis à Leurs Altesses avait suscité beaucoup d’étonnement. Le palais princier avait en son temps fait part à la production du film de nombreuses demandes de changements, toutes n'ayant pas été prises en considération.
   De ce fait, la famille princière tient à souligner que ce film ne constitue en aucun cas un biopic. 
Il relate une page, réécrite et inutilement “glamourisée”, de l’Histoire de la Principauté de Monaco et de leur Famille comportant à la fois d’importantes inexactitudes historiques et une série de scènes purement fictionnelles.  Le Palais princier ne peut admettre, que la production de ce film laisse aujourd’hui entendre, pour des raisons commerciales, que Leurs Altesses le cautionneraient d’une quelconque manière, ce qui n’est pas le cas".

Le tournage de « Grace de Monaco », 65 jours au total,  a démarré le 21 septembre 2012, trente ans après la disparition tragique de la princesse. Il a été en partie tourné dans la région et est réalisé par Olivier Dahan. Il devrait sortir en salle l'année prochaine.

les + lus
les + partagés