publicité

123 cas de radicalisation signalés depuis 2014 dans les Alpes-Maritimes

Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, aujourd'hui dans les Alpes-Maritimes, a salué ce vendredi matin le travail de la cellule de lutte contre les radicalisations du Conseil départemental. 123 signalements sont été effectués, débouchant sur la transmission de 32 dossiers à la justice. 

  • V.K
  • Publié le
© F3

© F3

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, était ce vendredi matin au Conseil départemental des Alpes-Maritimes, pour y faire un point sur la lutte contre la radicalisation, au travers de l'action -pilote en France- de la cellule spécifique mise en place depuis un peu plus d'un an.
Le ministre a rendu hommage au travail des élus du département et à la bonne coordination entre les services départementaux et ceux de l'Etat. 

L'antenne de signalement des cas de radicalisation, gérée par les services de la protection de l'enfance, a reçu 123 signalements pour la période 2014-2015, avec des réponses différentes en fonction des cas. 32 dossiers ont été transmis à la justice, donnant lieu à des procédures judiciaires ou administratives. 
Interview Bernard Cazeneuve sur les mesures anti-radicalisation

Bernard Cazeneuve, en visite dans les Alpes-Maritimes, fait un point sur les interpellation depuis le début de l'année dans le cadre de l'Etat d'urgence.  -  F3 Côte d  - 



les + lus