publicité

8 semaines pour devenir commis de cuisine

A Villeneuve-Loubet, un grand chef de cuisine a ouvert un cursus de formation gratuit pour les demandeurs d'emplois ou les personnes en reconversion. Objectif : devenir commis de cuisine en 8 semaines.

  • Par Catherine Lioult
  • Publié le
© France 3 Côte d'Azur

© France 3 Côte d'Azur

Concrètement, un commis de cuisine rassemble les ingrédients nécessaires à la préparation des plats. Il prépare à l'avance tout ce qui peut l'être : il épluche et émince les légumes, il met à réduire les sauces, il garnit les fonds de tarte et il réalise des plats simples comme des hors-d'oeuvre, potages, légumes, desserts.

Après une expérience réussie à Paris, le cuisinier Thierry Marx a décidé de proposer un cursus  gratuit à Villeneuve-Loubet,  pour former des demandeurs d'emploi ou des personnes en reconversion, qui se destinent à ce métier.

© France 3 Côte d'Azur

© France 3 Côte d'Azur


La formation dure 8 semaines à raison de 7 heures par jour. Autant dire que le cycle est intensif. Le but n'est pas de faire de la grande cuisine mais d'acquérir en un temps record une technique qui permettra de décrocher un emploi.
Les stagiaires ne s'y trompent pas. Agés de 18 à 60 ans, ils terminent actuellement leur formation à Villeneuve-Loubet. Dès la fin du mois, ils partiront en stage en entreprise. Et la formation "Cuisine, mode d'emploi(s)" porte bien son nom. A Paris, 94 % des stagiaires ont trouvé du travail à l'issue de stage.
En France, 50 000 postes seraient non pourvus dans ce secteur d'activité.

REPORTAGE
Cuisine mode d'emploi

  • Chômage: - 0,8 % dans les Alpes-maritimes et - 0,6 % pour le Var en avril

    Le chômage est en baisse en avril dans le Var (-0,6 %) et dans les Alpes-maritimes (-0,8 %) selon Pôle emploi. Sur un an, la hausse est de 0,8 % pour les Alpes-maritimes contre une baisse de 1,5 % pour le Var.

    Mis à jour le 25/05/2016
  • Moins de RTT pour les agents municipaux d'Antibes

    A Antibes, les employés municipaux vont travailler en 2016 six  jours de plus qu'en 2015. C'est la fin d'un avantage acquis dans les années 80. La mesure, entrée en vigueur le 1er janvier, est contestée par le syndicat CGT, qui a lancé une pétition.

    Mis à jour le 03/05/2016
  • Série : des métiers peu connus qui recrutent

    Un diplôme qui assure à celui qui l'obtient quasiment 100% de chance de trouver un travail même en période de chômage, c'est possible ! Même sans quitter la région. On connait bien sûr le succès de certaines filières comme l'hôtellerie restauration, le tourisme, ou les métiers paramédicaux. 

    Mis à jour le 30/04/2016
les + lus
les + partagés